fbpx

Google annonce Equiano, un câble sous-marin reliant l’Europe à l’Afrique

Par

le

Google a dévoilé Equiano, une infrastructure destinée à l’Internet haut débit entre le Portugal et l’Afrique du Sud.

On peut penser qu’Internet est composé de «clouds», mais la réalité est un peu moins séduisante. Il est fort probable que vous ne pourriez pas accéder à bon nombre de vos sites favoris sans utiliser l’un des 378 câbles sous-marins de la planète. C’est pourquoi Equiano aura un impact significatif en Afrique, où 22% seulement des ménages ont un accès Internet.

S’étendant des limites du Portugal, le long de la côte ouest de l’Afrique et à la pointe de l’Afrique du Sud, Equiano connectera une grande partie de l’Afrique à l’Europe et au grand réseau Internet, avec une capacité vingt fois supérieure à celle du meilleur câble de la région. Google négocie actuellement la vente de neuf unités de branchement placées le long du câble. Toutefois, la première ira au Nigéria, le pays d’origine d’Olaudah Equiano, qui donne son nom au câble.

Olaudah Equiano fut réduit en esclavage au milieu du XVIIIe siècle et vendu à un capitaine de la Royal Navy basé dans les Antilles britanniques. Il finit par pouvoir acheter sa liberté et devint écrivain et abolitionniste à Londres. Il écrivit le premier mémoire sur l’esclavage qui changea la façon dont le public voyait l’esclavage.

Equiano : Google Cloud déploie un câble sous-marin entre l’Europe et l’Afrique

En tant que câble financé par des fonds privés, Equiano sera très avancé. Il utilisera principalement le multiplexage par répartition spatiale (Space-Division Multiplexing), qui utilise douze paires de fibres plutôt que huit, comme le ferait un câble traditionnel. Les répéteurs de puissance ont une nouvelle conception et les lasers à pompe, qui amplifient le signal, peuvent être partagés entre plusieurs paires de fibres. Ce sera également le premier câble sous-marin à utiliser la commutation optique au niveau paire de fibres, améliorant ainsi la latence et l’efficacité.

Le contrat de construction du câble a été signé avec Alcatel Submarine Networks à la fin de l’année dernière, mais Google n’a pas précisé quand la construction commencera ou aura commencé. La première phase, qui reliera le Portugal, le Nigéria et l’Afrique du Sud, sera achevée en 2021, et davantage de pays seront connectés les années suivantes.

Articles recommandés