Nintendo a un nouveau président; bénéfice en progression sur les ventes de Switch

Par

le

Nintendo a annoncé jeudi un nouveau président et a déclaré qu’il s’attend à ce que son bénéfice annuel atteigne son plus haut niveau en neuf ans.

Nintendo a annoncé que son président actuel, Tatsumi Kimishima, se retirera de son rôle de leader de l’entreprise. Son poste sera occupé par Shuntaro Furukawa, qui a rejoint Nintendo en 1994 et a travaillé dans le marketing mondial et chez The Pokemon Company. Depuis 2016, M. Furukawa est directeur général délégué de Nintendo, superviseur de la division de l’analyse et de l’administration des entreprises. La raison de ce changement n’est pas due aux résultats de Nintendo, qui n’ont rien d’étonnant. Selon un rapport du Nikkei (via Kotaku), Kimishima, 68 ans, pensait que la direction de l’entreprise devait être plus jeune pour comprendre ses clients. À cette aune, cela donne à Furukawa, 46 ans, un bon ajustement pour le rôle. Kimishima a assumé le rôle de président de Nintendo après la disparition prématurée de Satoru Iwata. Il restera chez Nintendo dans un rôle consultatif.

Auparavant, Kimishima a fait la une pour avoir déclaré qu’il voulait que le cycle de vie de la Switch soit plus long que les cinq à six ans habituels dans l’industrie du jeu vidéo. Des sources se sont adressées au Wall Street Journal pour affirmer que la société basée à Kyoto ne compte pas sortir de ‘Switch 2.0’ cette année.

De plus, Nintendo a révélé que les ventes de Nintendo Switch se sont élevées à 17,79 millions dans le monde depuis son lancement au cours de ses résultats financiers de l’exercice 2017, avec 15,05 millions vendus au cours de l’exercice 2017. En plus de cela, les ventes de jeux Nintendo Switch ont été solides. Super Mario Odyssey s’est vendu à 10,41 millions d’unités, Mario Kart 8 Deluxe à 9,22 millions d’unités, et Splatoon 2 à 6,02 millions d’unités. En comptant les titres d’autres éditeurs de jeux, un total de 12 jeux se sont vendus à au moins un million d’exemplaires. Les ventes combinées de titres pour cet exercice ont atteint les 63,51 millions.

Nintendo est encore loin des résultats de son «âge d’or», entre 2007 et 2010, où son bénéfice opérationnel pouvait atteindre les 4 milliards d’euros, mais la firme de Kyoto s’attend à ce que son bénéfice annuel atteigne son plus haut niveau depuis cette période. Elle vise un chiffre d’affaires de 9 milliards d’euros pour un bénéfice opérationnel de 1,7 milliard et un bénéfice net de 1,2 milliard.

Articles recommandés