fbpx

Un YouTubeur ayant humilié un sans abri condamné à une peine de prison

Par

le

Un YouTubeur condamné à 15 mois de prison et à une amende de 22 300 dollars pour avoir donné à un homme sans abri des oréos remplis de dentifrice.

Un YouTubeur publiant une vidéo d’une farce de mauvais goût n’est pas une nouveauté, mais un propriétaire d’une chaîne basé à Barcelone a été condamné à une peine de prison pour ses actions. Il s’agissait de donner des Oreos remplis de dentifrice à un sans-abri.

En janvier 2017, Kanghua Ren, originaire de Chine et connu par ses abonnés sous le nom de ReSet, a été mis au défi par un de ses 1,2 million d’abonnés de réaliser la farce. Dans la vidéo maintenant supprimée, dont une partie se trouve sur le site Web du journal Indépendant, on voit ReSet en train de retirer la crème des Oreos pour la remplacer par du dentifrice. Il les donne ensuite à un sans-abri devant un supermarché, avec un billet de 20 euros.

Connu sous le nom de Gheorge L., le sans-abri, âgé de 50 ans environ, est né en Roumanie et a travaillé comme pasteur et berger avant de migrer à Barcelone. Il aurait vomi peu de temps après avoir mangé les biscuits.

« Peut-être que je suis allé un peu loin, mais regardez le côté positif: cela l’aidera à se laver les dents »
, a déclaré Red, alors âgé de 19 ans, dans la vidéo. « Je pense qu’il ne les a pas nettoyées depuis qu’il est devenu pauvre. »

Après que la vidéo ait reçu de nombreuses critiques négatives, Ren et un ami ont rendu visite à Gheorge L, lui offrant encore 20 euros, mais un témoin a appelé la police. Selon la police, Ren a par la suite offert à la fille de cet homme 300 euros pour éviter des poursuites.

La semaine dernière, un tribunal de Barcelone a déclaré Ren coupable d’avoir violé l’intégrité morale du sans-abri, selon le New York Times. Il a été condamné à 15 mois de prison et à payer 20 000 euros d’indemnisation à Gheorge L. Il est peu probable que YouTubeur aille en prison, la législation espagnole prévoyant généralement la suspension des peines de moins de deux ans. Il a également reçu l’ordre de fermer ses comptes YouTube et ses réseaux sociaux pendant cinq ans.

Gheorge a déclaré à El Pais qu’il «n’avait jamais été traité si mal dans la rue».

Les procureurs affirment que Ren avait auparavant offert des sandwichs remplis d’excréments de son chat à des enfants et à des personnes âgées.

Articles recommandés