fbpx

La nouvelle cryptomonnaie de Facebook pourrait être lancée ce mois-ci

Par

le

Selon des sources proches du réseau social, Facebook serait enfin prêt à révéler des détails sur sa cryptomonnaie la GlobalCoin.

Facebook annoncera une nouvelle cryptomonnaie ce mois-ci, selon un rapport de The Information. Les employés de Facebook qui travaillent sur le projet, appelé Libra, peuvent choisir de se faire payer en jeton crypto-monnaie plutôt qu’en argent liquide, indique le rapport. Les rapports précédents ont suggéré qu’un lancement mondial aurait lieu l’année prochaine.

Outre les employés de Facebook, le marché cible de la cryptomonnaie est «les pays en développement où les devises financées par le gouvernement sont plus volatiles», a rapporté The Information. Le token sera principalement utilisé dans les produits Facebook, WhatsApp, Messenger, etc., mais la société prévoit également des terminaux physiques de type ATM. Il y aura également des bonus d’inscription pour les marchands qui acceptent la cryptomonnaie de Facebook comme moyen de paiement.

Cette initiative s’aligne sur la poussée de Facebook dans le e-commerce. Lors de la conférence des développeurs de F8, la plateforme a annoncé quelques fonctionnalités de shopping: permettre aux utilisateurs d’Instagram d’acheter directement auprès de leurs influenceurs préférés; permettre aux entreprises de mettre leurs catalogues de produits sur WhatsApp et aux vendeurs du Marketplace de Facebook d’envoyer leurs produits via l’application Facebook, au sein du continent américain, afin de faciliter l’achat et la vente. La société a également annoncé une fonctionnalité de paiement pour Instagram en mars.

Dans ce qui semble être une reconnaissance tacite que Facebook comprend que les gens pourraient ne pas croire qu’il est responsable d’une nouvelle monnaie, la société chercherait des partenaires pour constituer une fondation permettant de gouverner la nouvelle crypto-monnaie. L’information écrit que Facebook « a courtisé des dizaines d’institutions financières et d’autres sociétés de technologie pour rejoindre une fondation indépendante qui contribuera au capital et aidera à gouverner la monnaie numérique. »

Si Facebook lance son token, ce sera pour une base d’utilisateurs plus importante que toute autre cryptomonnaie: environ 2,3 milliards de personnes utilisent Facebook dans le monde à partir du premier trimestre de cette année. Pour rendre la monnaie viable, Facebook collabore avec les gouvernements pour obtenir l’approbation de l’utilisation du token. La société travaille également sur des mesures de prévention de la fraude, y compris «des formes plus strictes de vérification de l’identité», a rapporté The Information.

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, a fait du projet Libra une priorité absolue en matière d’investissement, selon le rapport. Et en février, Facebook a embauché une équipe de Chainspace, une start-up blockchain, bien que le PDG de Chainspace, Dave Hrycyszyn, soit parti après environ un mois. En mai, Reuters a annoncé que Facebook avait créé une nouvelle société de technologie financière appelée Libra Networks.

Tout le monde sur Facebook n’est pas aussi enthousiaste que Zuckerberg pour son projet de cryptomonnaie. Selon The Information, Sheryl Sandberg, directrice de l’exploitation, et David Wehner, directeur financier, ont exprimé des réserves en interne.

Articles recommandés