fbpx

iPhone : Apple a breveté un moyen de recueillir les empreintes digitales des voleurs

Par

le

Un brevet déposé par Apple, et publié aujourd’hui, décrit un système qui capture secrètement une photo et l’empreinte digitale d’un voleur d’iPhone.

Apple a déposé un brevet qui décrit comment les dispositifs de l’entreprise pourraient utiliser les empreintes digitales des voleurs, pour les attraper. Appelé «capture biométrique pour l’identification de l’utilisateur non autorisé, » le brevet décrit comment des informations biométriques d’un utilisateur non reconnu (empreinte digitale) pourraient être stockées localement ou sur le cloud, afin d’être utilisées à une date ultérieure pour l’identification. Il y a quelques années, il a été reconnu que les iPhone ont été les plus ciblés par les voleurs au Royaume-Uni.

À l’heure actuelle, Apple ne prévoit pas d’implémenter le système, mais la firme de Cupertino a jugé l’idée assez importante pour déposer un brevet. Si elle est appliquée un jour, ce serait un changement radical dans la façon dont l’information biométrique est traitée.

Avec les politiques actuelles, la plupart des dispositifs éviter de transmettre des informations biométriques, préférant les garder cryptées dans une zone sécurisée du terminal. La crainte est que la transmission pourrait être sujette à l’interception et au décryptage. Sans transmission, l’accès physique au téléphone serait nécessaire, ce qui limite la possible fuite de millions d’enregistrements à la fois.

Si elles sont transmises, les données biométriques pourraient être croisées avec une base de données des utilisateurs connus ou bases de données gouvernementales. Dans le même temps, il est très facile d’enregistrer et d’envoyer d’autres renseignements pertinents en cas de vol, tels que l’emplacement du GPS (ou itinéraires récents), ou même des photos prises avec la caméra frontale.

Bien sûr, ce serait un énorme problème pour les voleurs qui seraient alors contraint de prendre des précautions supplémentaires, bien que cela ciblerait le voleur insouciant plutôt que les bandes organisées. Les voleurs se sont avérés très ingénieux et certains sont près à tout pour voler des iPhone. En outre, il est facile d’imaginer comment les enfants pourraient déclencher de fausses alertes, etc …

Transmettre des informations sur les voleurs n’est pas nouveau, et il y a beaucoup d’exemples d’iPhone volés qui envoient des données vers le cloud. Ce fût le cas notamment pour un voleur il y a quelques années, qui a uploadé ses photos à partir d’un iPhone volé, sur le Photostream de sa victime.

Recueillir les empreintes digitales des voleurs est donc une idée qui mérite d’être discutée parce que le vol de téléphone est endémique, et les fabricants sont souvent accusés de ne pas prendre suffisamment de mesures pour décourager les ventes illégales de biens volés.


Articles recommandés