fbpx

Une entreprise israélienne affirme pouvoir déverrouiller n’importe quel smartphone Android ou iOS

Par

le

L’entreprise Cellebrite, basée en Israël, a annoncé une nouvelle version de son système UFED capable de déverrouiller n’importe quel smartphone Android, iOS ou iPad.

La plupart des débats en technologie de nos jours tournent autour de la vie privée, en particulier en ce qui concerne les smartphones et les données sur le cloud. Les fabricants et les développeurs de plateformes s’engagent, au moins publiquement, à contrecarrer les tentatives d’intrusion dans les téléphones des utilisateurs, mais, presque ironiquement, l’une des menaces les plus persistantes n’est pas les criminels. Les gouvernements sont tout aussi intéressés à se frayer un chemin vers les appareils mobiles, souvent pour des raisons répressives, et Cellebrite est ravie de les avoir comme acheteurs de son nouveau système UEFD Premium.

Cellebrite s’est forgé une réputation dans le domaine de l’application de la loi en raison de son implication dans des affaires d’intrusion dans les iPhone extrêmement cryptés d’Apple. L’entreprise a utilisé ce prestige pour accroître sa visibilité sur le marché et réalise maintenant son meilleur coup de communication.

La société a annoncé le lancement du nouveau Premium UEFD (Universal Extraction Forensic Device) et son plus principal atout est la possibilité de déverrouiller n’importe quel appareil iPhone ou Android. Cela inclut ceux fonctionnant sur iOS 12.3 qui a été publié il y a à peine un mois. Habituellement, les pirates informatiques mettent beaucoup plus de temps à trouver les vulnérabilités qui leur permettront de pénétrer dans les systèmes de fichiers cryptés et, par conséquent, de copier des données qui auraient autrement été privées et sécurisées.

Cellebrite joue au chat et à la souris avec des fabricants de plateformes qui corrigent les brèches que les sociétés de récupération de donnée et les pirates informatiques utilisent pour contourner de telles mesures de sécurité. Il est probable que Apple et Google publieront des mises à jour corrigeant ces failles, mais l’annonce de Cellebrite est une vanterie subtile. L’UEFD Premium est la preuve que trouver une nouvelle porte dérobée peut se faire aussi rapidement.

Bien que Cellebrite et d’autres entreprises de ce secteur aient déclaré qu’ils s’intéressaient à l’utilisation licite de tels systèmes, les événements récents prouvent que ces mêmes outils peuvent également être utilisés à des fins illégales. C’est particulièrement problématique lorsque les propres clients de Cellebrite, les forces de l’ordre qui devraient en savoir plus, ne disposent pas correctement des UEFD, en particulier de ceux dont les mesures de sécurité sont faibles.

Articles recommandés