fbpx

E3 2019 : Konami rejoint le marché de la mini console avec la TurboGrafx-16 Mini

Par

le

À l’E3, Konami a annoncé la TurboGrafx-16 mini, marquant le retour de la console qui a fait ses débuts en Europe sous le nom de PC Engine Core Grafx.

Le rétro gaming reste un marché lucratif, ce qui explique sans doute pourquoi Konami a décidé de suivre les traces de Nintendo et de Sega en publiant une version miniature de la console TurboGrafx-16.

Connu sous le nom de PC Engine lors de sa sortie au Japon en 1987, la console d’origine, fabriquée par NEC Home Electronics et conçue par Hudson Soft, est arrivée en France sous le nom de PC Engine Core Grafx en 1990. Elle n’a jamais retrouvé le même succès en Europe comme ailleurs, en partie à cause des consoles concurrentes telles que les Sega Genesis et Super NES.

Konami a acquis Hudson en 2005, raison pour laquelle le géant des jeux est à l’origine de cette annonce.

Comme dans les années 1980, la nouvelle console s’appellera TurboGrafx-16 Mini aux États-Unis, mais portera le nom de PC Engine Mini au Japon. En Europe, ce sera le PC Engine Core Grafx. La machine est livrée avec deux ports USB pour les contrôleurs standard et prend en charge un adaptateur multijoueur à cinq voies.

Jusqu’à présent, six titres ont été annoncés pour la version Amérique du Nord / Europe:

R-Type
New Adventure Island
Ninja Spirit
Ys Book 1 & 2
Dungeon Explorer
Alien Crush

La PC Engine Mini japonais fera l’objet d’un ensemble de jeux différent:

Bonk’s Adventure
Dracula X
The Kung Fu/China Warrior
Ys I & II
Super Star Soldier
Dungeon Explorer

Konami n’a pas précisé à quel moment la console TurboGrafx-16 Mini pourrait être lancée ni combien cela coûterait, mais attendez-vous à en savoir plus au cours des prochains mois.

Articles recommandés