fbpx

Vous pourrez bientôt secouer votre téléphone pour signaler des bugs à Facebook

Par

le

Facebook veut faciliter le report de bugs et va d’ici quelques semaines proposer aux utilisateurs de secouer leurs terminaux pour signaler un problème.

Facebook veut améliorer l’expérience de son application sur mobile. Dans quelques semaines, il permettra aux utilisateurs de signaler des bugs en secouant leurs terminaux. Alors que les entreprises lancent parfois des enquêtes publiques pour juger de la performance d’un produit, Facebook pense que ce geste facilitera plus que jamais le signalement d’un bug dès qu’il survient sans avoir à parcourir plusieurs niveaux de menus pour trouver l’option requise.

Qu’on aime ou qu’on déteste la plateforme qui a transformé le monde, Facebook est utilisé par des milliards de personnes dans le monde et bientôt, ils pourront signaler des bugs sur le site lorsqu’ils l’utilisent sur leur téléphone. On peut s’interroger sur le fait que cette fonctionnalité n’est pas proposée sur PC en raison de l’absence générale de capteurs requis et du fait que le signalement de bugs de cette manière poserait problème.

Quoi qu’il en soit, la fonctionnalité « secouer pour signaler » sera déployée dans quelques semaines à travers les applications mobiles de l’entreprise. Bien que la version iOS dispose déjà d’une option en opt-in, l’idée de cette mise à jour est de faire en sorte que secouer son mobile soit l’un des moyens les plus utilisés par les utilisateurs d’iPhone et d’Android pour signaler les problèmes.

Les utilisateurs pourront toujours utiliser la méthode habituelle de signalement des bugs via le menu d’aide et assistance du site, mais Facebook espère que ce nouveau raccourci facilitera la tâche des utilisateurs mobiles pour l’informer si un fil d’actu ou un fil de commentaires refuse de se charger correctement.

Cette fonctionnalité est également conçue pour aider Facebook à évaluer la convivialité générale de l’application. Par exemple, si les utilisateurs ne savent pas comment effectuer une action ou utiliser une fonction donnée, ils peuvent également secouer leur téléphone pour le signaler. Vraisemblablement, si un nombre considérable d’utilisateurs sont confrontés au même problème, Facebook peut prendre une décision concernant les retours et mettre en œuvre une solution de contournement plus adaptée à un usage futur.

Articles recommandés