fbpx

Des trottinettes Lime piratées pour dire des choses obscènes aux clients en Australie

Par

le

Les trottinettes Lime de Brisbane, en Australie, ont été hackées pour permettre la lecture d’enregistrements inappropriés, un piratage que la société a qualifié de «stupide» et de «pas drôle».

Dans la ville de Brisbane, en Australie, des trottinettes électriques de la société Lime ont été hackées pour permettre la lecture d’enregistrements obscènes, un piratage que la société a qualifié de «stupide» et de «pas drôle».

Les messages explicites ont été capturés par les utilisateurs de médias sociaux sur vidéo cette semaine alors qu’ils tentaient d’utiliser les scooters. «Ne me conduisez pas. Je n’aime pas être monté », a déclaré une trottinette dans une vidéo partagée par 7News Brisbane. « Si tu veux me monter dessus, alors tire-moi les cheveux, d’accord », a déclaré une autre dans une vidéo publiée sur YouTube.

Les trottinettes Lime émettent des bips sonores lorsqu’elles fonctionnent normalement, par exemple lorsqu’elles sont déverrouillées. L’année dernière, le Guardian a annoncé que les trottinettes Lime d’Oakland étaient programmées pour crier «Déverrouilles-moi, ou j’appelle la police», lorsqu’elles étaient manipulées.

«Nous sommes conscients que des fichiers audio ont été modifiés sur plusieurs engins Lime à Brisbane, remplacés par un discours inapproprié et offensant à la place du fichier existant. Ce n’est pas intelligent, ce n’est pas drôle et c’est comme changer une sonnerie», a déclaré Taylor Bennett, porte-parole de Lime, l’entreprise californienne qui exploite des vélos et des trottinettes.

Le vandale a pénétré physiquement dans le port du fichier audio et n’a pas accédé au système d’exploitation des deux roues. Huit modèles ont été touchés et ont depuis été retirés de l’espace public.

Un peu plus tôt cette année, un problème informatique a entraîné l’arrêt brutal des trottinettes Lime, ce qui a provoqué des chutes, notamment un bras cassé pour un utilisateur et des blessures au visage pour un autre, a rapporté le Brisbane Times cette année. Lime a déclaré avoir identifié et réparé le problème, après avoir été averti par la Ville. Lime est toujours en activité à Brisbane.

Bien que cet incident ne semble pas avoir affecté la fonctionnalité des trottinettes, il montre comment les engins intelligents peuvent comporter des vulnérabilités qui peuvent être exploitées. Par exemple, des chercheurs de la société de sécurité Zimperium ont récemment démontré qu’ils pouvaient forcer une trottinette électrique Xiaomi à freiner et à accélérer avec une application compatible Bluetooth.

L’incident de Brisbane, bien qu’il ne soit pas physiquement préjudiciable (mais absolument inapproprié), montre comment la fabrication d’objets auparavant «stupides», tels que des deux roues électriques «intelligents» peut ouvrir la porte à des actions vraiment stupides.

Articles recommandés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉