fbpx

Telegram a gagné trois millions de nouveaux utilisateurs lors de la panne de Facebook

Par

le

La plateforme de messagerie Telegram affirme avoir connu une augmentation du nombre d’inscriptions au cours d’une période d’indisponibilité des services de messagerie concurrents de Facebook.

Trois millions de nouveaux utilisateurs se sont inscrits à Telegram au cours des dernières 24 heures, au cours d’une période au cours de laquelle Facebook (et Facebook Messenger), Instagram et WhatsApp ont tous connu des pannes importantes dans le monde entier. Les nouveaux utilisateurs ont été annoncés par le fondateur et PDG de Telegram, Pavel Durov, sur son canal personnel Telegram.

Un contact chez Telegram a confirmé au site TechCrunch que le hors ligne des applications Facebook était la cause probable de la dernière hausse du taux d’inscription sur la plateforme, justifiant que « ces pannes entraînent toujours de nouveaux utilisateurs. »

Ils ont également attribué la croissance à «la compréhension générale croissante des pratiques de collecte d’attention abusive de Facebook».

Il y a un an, Telegram a annoncé le dépassement de 200 millions d’utilisateurs actifs par mois. Bien que la plate-forme ait été confrontée à des restrictions et / ou des blocages sur certains marchés (principalement la Russie, l’Iran et la Chine), apparemment pour avoir refusé les demandes du gouvernement concernant des clés de cryptage et / ou des informations utilisateur.

En Russie, le pays d’origine de Durov, le gouvernement s’emploie également à resserrer les restrictions Internet via une nouvelle législation. Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Moscou et d’autres villes russes ce week-end pour protester contre la censure croissante sur Internet.

De telles restrictions pourraient accroître la demande de service de messagerie cryptée similaires à Telegram dans le pays, car l’application semble toujours être partiellement accessible dans ce pays.

Durov, qui a quitté la Russie en 2014 (s’éloignant de son pays d’origine et du réseau social qu’il avait fondé (VK.com) en raison de sa position sur la liberté d’expression) a tenté de déjouer les blocages du gouvernement russe par le biais de mesures juridiques et techniques.

La plateforme de messagerie Telegram a bien sûr aussi ses propres problèmes, comme par exemple à l’automne dernier, la société avait rapporté qu’un groupe de serveurs était hors service, affectant potentiellement des utilisateurs du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Europe, bien que dans ce cas, le temps d’indisponibilité n’ait duré que quelques heures.

Articles recommandés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉