fbpx

Une employée de Google vient de battre le record du monde pour le calcul du nombre Pi

Par

le

Google fête quelque chose d’important à célébrer pour la journée du nombre Pi : une de ses employés a battu le record du monde pour la valeur la plus précise de Pi.

Ce jeudi 14 mars est célébrée la journée mondiale de Pi (π). Et pour marquer le coup, une employée de Google en provenance du Japon a établi un nouveau record du monde pour le plus grand nombre de décimales calculées pour Pi. Emma Haruka Iwao, qui travaille en tant que développeuse cloud chez Google, a calculé Pi avec un nombre de 31 315 926 535 897 chiffres, détruisant le record précédent de 22 459 157 718 361 chiffres établi en 2016.

Nouveau record du monde pour le calcul du nombre Pi

Même si Iwao a utilisé le même programme y-cruncher pour calculer Pi que le détenteur du record précédent, son avantage résidait dans l’utilisation du moteur de calcul basé sur le cloud de Google. Les 31 trillions de chiffres de Pi ont pris 121 jours à 25 machines virtuelles. En revanche, l’ancien détenteur du record, Peter Trueb, utilisait un seul ordinateur, même s’il était équipé de deux douzaines de disques durs de 6 To, pour gérer l’énorme ensemble de données produit. Son calcul ne prit « que » 105 jours.

Selon Google, le problème avec l’informatique pour un si grand nombre est que le temps et les ressources nécessaires à la tâche augmentent plus rapidement que le nombre lui-même. Iwao a déclaré que le plus gros défi était que le projet nécessitait « beaucoup de stockage et de mémoire pour être calculé ». Elle avait besoin de 170 téraoctets, l’équivalent de toutes les parties indexées / interrogeables d’Internet en 2002, pour compléter le calcul. En outre, plus le supercalculateur travaille longtemps sur un calcul, plus le risque de panne matérielle susceptible d’avoir une incidence sur le processus est élevé.

En dehors de la frime, les 9 000 milliards de chiffres supplémentaires ne devraient pas vraiment avoir d’utilité dans le monde réel. Par exemple, la Nasa n’utilise qu’une quinzaine de chiffres de Pi pour envoyer des fusées dans l’espace, et mesurer la circonférence de l’Univers visible à la précision d’un atome ne prendrait que 40 chiffres.

Articles recommandés