fbpx

Amazon lance Project Zero pour aider à détecter les contrefaçons

Par

le

Amazon lance un nouvel outil, le Project Zero, pour aider les entreprises et les acheteurs à reconnaître un article contrefait et éviter les arnaques.

Amazon a annoncé hier une nouvelle initiative appelée Project Zero, un nouvel effort déployé par le géant du commerce en ligne dans le but d’éliminer les produits contrefaits de son site. Une fois approuvées, les marques qui rejoindront Project Zero seront en mesure de signaler et d’éliminer par elles-mêmes les copies de leurs produits sur Amazon.

Auparavant, les entreprises qui repéraient des copies de leurs produits devaient soumettre une demande à Amazon, qui évaluerait la réclamation et supprimerait l’article concerné, un peu comme le processus lié au droit d’auteur de YouTube. Mais maintenant, les entreprises qui font partie de Project Zero auront le pouvoir de supprimer des produits sans l’approbation d’Amazon, ce qui marque un changement radical dans la façon dont la société gère ce processus.

Précisons que pour le moment, Project Zero est un programme proposé uniquement sur invitation. Ainsi, seules les marques choisies par Amazon seront autorisées à rejoindre et à supprimer des listes de produits. Amazon affirme donner du pouvoir aux marques car il estime que «les forces combinées d’Amazon et de marques peuvent permettre d’éradiquer les contrefaçons», mais note également que «les marques doivent maintenir un niveau de précision élevé pour maintenir leurs privilèges Project Zero». La société exigera également que les utilisateurs de Project Zero suivent la formation requise et indique qu’elle effectuera une surveillance active pour prévenir les abus.

En plus de donner aux entreprises le pouvoir de supprimer les fausses annonces, Amazon déploie également deux autres composants de Project Zero. Il existe un système de protection automatisé amélioré, dans lequel les entreprises fournissent à Amazon leurs logos, leurs marques et d’autres informations sur leur marque, qu’Amazon utilise ensuite pour analyser ses listes et supprimer les faux produits.

Amazon propose également un service de sérialisation de produit facultatif aux entreprises qui voudraient insérer un code de série Amazon unique sur leurs produits en cours de fabrication, ce qui permettra à Amazon de numériser et de confirmer l’authenticité d’un produit donné avant de quitter un entrepôt. Contrairement au système de protection contre la copie automatisé et à l’option libre-service de suppression des fiches, qui sont gratuites pour les marques acceptées par Project Zero, le service de sérialisation coûtera entre 0,01 et 0,05 dollars par unité, en fonction du volume.

Bien qu’il n’y ait pas encore de moyen facile de s’inscrire à Project Zero, les marques intéressées peuvent se rendre sur le site d’Amazon pour s’inscrire sur une liste d’attente.

Articles recommandés