fbpx

MWC 2019 : Google Assistant étend la prise en charge multilingue et s’invite sur des smartphones via un bouton dédié

Par

le

Google poursuit sa mission de mettre Assistant partout et annonce que plus de 100 millions d’appareils auront bientôt un bouton Google Assistant dédié.

Le MWC a lieu cette semaine, mais Google n’a pas saisi l’occasion du plus grand salon téléphonique de l’année pour faire de grandes annonces sur Android depuis quelques années. Cependant, la société dispose d’une autre plateforme logicielle mobile qui devient tout aussi importante: Google Assistant.

Cette année, la société présente une poignée de nouvelles fonctionnalités conçues pour l’extension du marché de son assistant virtuel. Par exemple, de plus en plus de téléphones Android auront un bouton dédié à l’assistant virtuel, et Google Assistant va commencer à utiliser la saisie vocale sur les téléphones polyvalents KaiOS tout en étandant sa prise en charge multilingue.

LG et Nokia ont déjà commencé à utiliser le bouton Google Assistant sur leurs téléphones, et plus tard cette année, Xiaomi, TCL et Vivo lanceront également des téléphones avec le bouton. Lorsque tous ces téléphones commenceront à être vendus, Google prévoit qu’il y aura plus de 100 millions d’appareils équipés du fameux bouton.

Heureusement, Google s’efforce de renforcer la cohérence de son comportement pour le bouton. Un simple appui le lance, un appui double amène le fil quotidien d’informations de l’Assistant et un appui long active le mode «talkie-walkie». Malheureusement, Google n’autorisera pas le remappage de ce bouton, quelque chose que Samsung commence enfin à faire avec son bouton dédié à Bixby. Toutefois, il pourra être désactivé.

Deuxièmement, Google étend ce que l’assistant peut faire dans KaiOS, un système d’exploitation mobile destiné aux téléphones non-tactiles de plus en plus populaire dans les marchés en développement. L’année dernière, Google a investi 22 millions de dollars dans le système d’exploitation et s’approfondit aujourd’hui dans ce système. Désormais, chaque fois qu’un utilisateur voit un curseur à l’écran, il pourra utiliser l’Assistant de Google pour avoir recours à la voix au lieu d’utiliser la saisie prédictive T9 pour taper les messages. Google indique qu’un grand nombre d’utilisateurs de KaiOS préfèrent laisser l’interface de leur téléphone en anglais même s’ils parlent une langue différente, et l’Assistant fonctionnera toujours pour la saisie vocale sur ces téléphones.

En parlant de langues, Google ajoute la prise en charge de sept nouvelles langues Indic: le marathi, le bengali, le tamoul, le télougou, le gujarati, le kannada, le malayalam et l’ourdou. Il étend également la prise en charge des locuteurs bilingues. Auparavant, il pouvait vous permettre de basculer facilement entre l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le français, le japonais et l’italien. À présent, il ajoute à cette liste le coréen, l’hindi, le suédois, le norvégien, le danois et le néerlandais.

Dernier point, mais non le moindre, Google étend les lieux où l’Assistant apparaît dans les applications Android. Google Assistant était déjà intégré à Google Maps, mais cette fonctionnalité ne serait plus uniquement en anglais. Toutes les langues prises en charge par l’assistant Google seront disponibles. Il arrive également à Android Messages, l’application de messagerie texte par défaut de Google. Pas de panique, Google n’analysera pas vos textes pour activer cette fonctionnalité car la réponse que vous sélectionnez provenant de l’Assistant Google est la seule information directement envoyée aux serveurs de Google.

Articles recommandés