fbpx

Facebook Messenger obtient une fonctionnalité pour supprimer un message envoyé

Par

le

Après une période de test, Facebook ajoute une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs de supprimer des messages envoyés dans son application Messenger.

Facebook a mis au point une fonctionnalité qui vous permet de supprimer les messages d’une conversation après les avoir envoyés, comme indiqué précédemment dans des fuites. Ainsi, si vous envoyez le mauvais message à la mauvaise personne ou si vous faites une faute de frappe flagrante, vous pourrez le supprimer maintenant dans Messenger.

Cela fonctionne lorsque vous appuyez sur le message que vous souhaitez supprimer dans les 10 minutes qui suivent son envoi. Deux options apparaissent: « Supprimer pour tout le monde » et « Supprimer pour vous ». Si vous sélectionnez « Supprimer pour Tout le monde », votre message sera remplacé par un message indiquant que le message a été supprimé par vous.

C’est semblable au pouvoir que le PDG Mark Zuckerberg a pour effacer les messages qu’il a envoyés, comme nous l’avions découvert pour la première fois en avril dernier, après que plusieurs sources eurent indiqué que les messages qu’ils avaient reçus du PDG avaient mystérieusement disparu. Quand on lui a posé des questions, Facebook a confirmé que les messages de Zuckerberg expiraient avec le temps, citant des mesures de sécurité renforcées après le piratage des emails de 2014 par Sony Pictures.

Après que les gens eurent découvert que Zuckerberg (et vraisemblablement d’autres dirigeants) pouvaient supprimer des messages, mais que l’utilisateur moyen ne le pouvait pas, ils ont demandé à Facebook d’accorder une option similaire à celle accordée aux niveaux supérieurs. Le même jour, Facebook a annoncé qu’il créerait une fonctionnalité «d’annulation d’envoi» pour tous les utilisateurs dans les prochains mois et limiterait la capacité de Zuckerberg à l’utiliser jusqu’à ce que tout le monde reçoive le même pouvoir. (Ces « quelques mois » se sont avérés être neuf.)

Facebook indique à The Verge que la nouvelle fonctionnalité est disponible dès à présent sur les dernières versions de Messenger pour iOS et Android. La société affirme que la nouvelle capacité est basée sur le pouvoir Zuckerberg, mais qu’elle a subi «quelques améliorations pour offrir une fonctionnalité plus large aux utilisateurs de Messenger».

Articles recommandés