fbpx

La chaîne YouTube de Machinima supprime plus de 10 ans de vidéos

Par

le

Presque toutes les vidéos de la populaire chaîne YouTube de Machinima ont apparemment été supprimées à la suite de sa vente à Fullscreen Media plus tôt dans la semaine.

Dès les débuts de YouTube, Machinima a été le fer de lance d’une grande partie du contenu lié aux jeux de la plateforme. La chaîne a signé de nombreux YouTubers populaires, diffusé un nombre vertigineux de vidéos et réuni plus de 12 millions d’abonnés. Machinima est restée l’une des plus grandes chaînes YouTube, mais le 18 janvier, elle a supprimé toutes ses vidéos, effaçant ainsi plus de 10 ans de contenu.

La chaîne compte actuellement 18 vidéos, même si la plupart de ces vidéos ne sont pas visibles. Ces vidéos sont des productions officielles de Machinima et non des publications indépendantes de créateurs ayant travaillé sous la bannière du réseau multicanal de la société, Machinima Creators. Un article de TubeFilter a rapporté que l’acquisition de Fullscreen « entraînera le licenciement d’employés de Machinima, certains rejoignant d’autres unités au sein de WarnerMedia et Otter, bien que le nombre d’effectifs que ces réductions entraîneront en fin de compte n’est pas connu. »

Suite à l’acquisition plus tôt cette semaine, un représentant de Fullscreen a déclaré au site The Verge qu’il ne faisait aucun commentaire à ce moment-là. Il a précisé que «Fullscreen et Otter Media [la société mère de Fullscreen] ont beaucoup de choses intéressantes à venir durant les prochaines semaines. »À ce moment-là, ils ne donnaient aucune information sur le maintien des vidéos de Machinima sur la chaîne. »

Un représentant d’Otter Media, a déclaré à The Verge qu’ils « se concentrent sur la création de nouveaux contenus avec l’équipe de Machinima, qui seront distribués sur de nouveaux canaux qui seront annoncés dans les prochains mois ».

« Dans l’intervalle, le réseau de chaînes de créateurs Machinima continue de mettre en valeur les talents du réseau », a déclaré le représentant. «Dans le cadre de cet accent mis sur le nouveau contenu, nous sommes passés de la distribution de contenu à une poignée de chaines exploitées.»

Les créateurs et les utilisateurs de YouTube ont remarqué la disparition des vidéos de la chaîne principale vendredi après-midi. Machinima, fondée en 2000 et qui a lancé sa chaîne officielle YouTube en 2006, a rassemblé plus de 12 millions d’abonnés au cours de la dernière décennie. Machinima exploitait plusieurs entreprises parallèlement à sa principale chaîne YouTube, notamment Machinima Creators. Bien que l’avenir de la société soit sombre depuis 2016, date à laquelle Warner Bros. l’a acquise, ce n’est que jusqu’à cette semaine que les créateurs ont été pris au dépourvu par l’annonce de l’acquisition de Machinima par Fullscreen Media, une des sociétés les plus populaires adjacentes à YouTube.

La seule notification que de nombreux créateurs Machinima ont reçu de la société provient d’un courrier électronique envoyé par le directeur général de Fullscreen, Beau Bryant. La lettre, qui a été mise en ligne sur Twitter par l’intermédiaire de nombreux créateurs de Machinima, indique que l’équipe de Fullscreen « fait de grands efforts » dans les coulisses « pour assurer une transition en douceur et efficace. »

Bien que de nombreux YouTubers gardent de bons souvenirs de Machinima, la société n’a pas été épargnée par les controverses. Il y a eu des cas célèbres où la société s’est dressée contre ses créateurs de contenu, à l’instar de Ben Vacas, qui a signé un contrat à vie avec la société. Cela signifiait que Machinima avait le droit de faire de la publicité sur toutes les vidéos de Vacas pour le restant de ses jours. Les créateurs ont également appelé Machinima pour les avoir induits en erreur et pour leur manque de transparence quant à ses pratiques de publicité et de monétisation.

Outre la tension entre Machinima et divers créateurs de contenu avec lesquels la chaîne était partenaire au fil des ans, elle a également été dénoncée pour avoir payer des influenceurs YouTube pour créer des vidéos faisant l’éloge de la Xbox One. Cela a abouti à une enquête de la FTC qui a vu à son tour un certain nombre de nouvelles restrictions imposées à Machinima.

Indépendamment des controverses dans lesquelles Machinima s’est trouvé, beaucoup seront sans doute tristes de voir des années d’histoire du jeu effacées sans préavis.

Articles recommandés