fbpx

Google Plus fermera 4 mois plus tôt en raison d’une deuxième fuite de données

Par

le

Une autre fuite de données a eu lieu au sein de Google+ et Google a donc décidé de fermer la version grand public du réseau social quatre mois plus tôt que prévu.

Google traverse une période difficile pour protéger les informations personnelles des utilisateurs de son service Plus, ce qui oblige la société à accélérer son plan de fermeture de Google Plus.

Le mois dernier, une faille de sécurité a été découverte. Elle a accidentellement révélé les noms, adresses e-mail, âges, professions et autres informations personnelles de 52,5 millions d’utilisateurs de Google Plus. Les applications ont également accès aux données de profil partagées avec un utilisateur spécifique, mais pas publiquement.

La société a révélé la dernière omission liée à la protection de la vie privée dans un article publié lundi sur son blog. Cette fois, Google indique que la fuite a été découverte par son équipe et que celle-ci n’était active que six jours, à savoir du 7 au 13 novembre.

Il s’agit du deuxième incident survenu en deux mois au cours duquel Google a reconnu l’existence de bugs qui permettaient un accès non autorisé aux profils Google Plus.

Pour rappel, la société a reconnu avoir découvert en octobre une faille en matière de protection de la vie privée affectant plus de 500 000 utilisateurs. Sans parler du fait que Google a attendu plus de six mois pour révéler cela au public.

Avec la découverte du dernier bug, l’arrêt définitif du service a été avancé d’août à avril prochain. De plus, l’accès des API au réseau sera arrêté d’ici 90 jours.

Selon Google, la faille aurait été découverte au cours de sa procédure de test standard et affirmerait qu’il n’y avait « aucune preuve que les développeurs d’applications qui avaient eu cet accès par inadvertance pendant six jours étaient au courant ou avaient été mal utilisés. »

Pendant ce temps, Google a commencé à informer les utilisateurs et les entreprises clientes du bug.

Articles recommandés