fbpx

La Nasa examinera la sécurité sur le lieu de travail chez SpaceX et Boeing à cause du joint fumé par Elon Musk

Par

le

La Nasa procédera à des examens approfondis de la sécurité sur le lieu de travail chez SpaceX et Boeing, à cause du joint fumé par Elon Musk au cours d’un podcast.

Lorsque la Nasa a fait appel à SpaceX et à Boeing pour envoyer des astronautes à la Station spatiale internationale, les sociétés s’attendaient probablement à ce que l’agence gouvernementale garde un œil sur tout. Mais ils ne s’attendaient probablement pas à une enquête déclenchée par un podcast. Selon le Washington Post, l’agence spatiale américaine est en train de procéder à un examen de la sécurité des deux entreprises car certains responsables ont été contrariés d’apprendre que le PDG de SpaceX, Elon Musk, avait fumé du cannabis avec Joe Rogan.

Bien que la Nasa n’ait pas spécifiquement indiqué que l’examen concernait le comportement de Musk, un porte-parole de l’agence a déclaré au Washington Post que l’enquête « garantirait que les sociétés respectent les exigences de la Nasa en matière de sécurité sur le lieu de travail, y compris le respect d’un environnement sans drogue.  » L’administrateur de la Nasa, Jim Bridenstine, a également été cité comme disant: « la culture et le leadership commencent au sommet ». Les deux déclarations semblent être une attaque à peine dissimulée contre Musk, même si l’examen s’étendra à Boeing.

Bien que l’examen apparemment invasif et intensif de la Nasa, prévu pour l’année prochaine, puisse sembler un peu excessif, ce n’est même pas le premier organisme gouvernemental à se pencher de plus près sur sa relation avec SpaceX suite à la fumette de Musk. L’armée de l’air aurait également examiné le comportement de Musk. L’utilisation de drogues illégales, y compris la marijuana, est interdite aux personnes disposant d’une autorisation de sécurité du gouvernement.

Hormis l’apparition de Musk sur le podcast Joe Rogan, les enquêteurs de la Nasa ont beaucoup à surveiller, car ils surveillent SpaceX et Boeing. Les deux entreprises ont signé des contrats de plusieurs milliards de dollars pour amener des astronautes sur l’ISS. Elles ont toutes deux subi des revers importants ces dernières années. SpaceX a eu des difficultés avec le système de parachute de son engin, tandis que Boeing a subi une fuite de gaz propulseur et a échoué lors de nombreux tests de sécurité. SpaceX prévoit de lancer un vaisseau avec équipage d’ici juin 2019, tandis que Boeing vise août 2019.

Articles recommandés