Monde

Bird lance un service de location de trottinettes électriques à Londres

Par

le

Les trottinettes électriques arrivent à Londres. La startup américaine Bird lance le premier service légal de location de trottinettes électriques au Royaume-Uni.

La société de location de trottinettes électriques Bird fait ses premiers pas hors du sol américain en lançant son premier service à Londres dans le cadre de son expansion en Europe. La société lance ses engins de location sur un seul itinéraire dans le parc olympique de la ville, ce qui est le seul moyen de contourner une interdiction légale de longue date des trottinettes électriques sur les routes londoniennes.

Depuis le début du boom de ce type de véhicule, les Londoniens se demandent quand ceux-ci arriveront dans la capitale britannique. Mais comme cela est devenu évident cet été, la réponse pourrait être « jamais ». En vertu du Highway Act 1835, le gouvernement britannique définit les trottinettes électriques comme des «transporteurs motorisés», une classe de véhicules qui ne peuvent être utilisés légalement que sur des propriétés privées. (La même interdiction couvre également les hoverboards à deux roues.)

C’est cette échappatoire qui a été exploitée par Bird avec son «lancement» cette semaine. Le parc olympique, à l’est de la ville, a été développé pour les Jeux olympiques et paralympiques d’été de 2012 et appartient à la London Legacy Development Corporation, une société de développement privée. Les véhicules Bird peuvent être utilisés dans le parc, mais les trackers GPS surveilleront leur position et s’ils s’écartent du chemin approuvé, ils s’éteindront automatiquement.

Selon un rapport publié par Bloomberg, des cadres de Bird négocient depuis cette année avec le Department of Transport du Royaume-Uni et les autorités de la ville de Londres sur cette question. Ce projet pilote ne signifie pas nécessairement que la glace législative se brise, mais c’est certainement une chance pour Bird de montrer que ses véhicules peuvent être sûrs et utiles.

Dans un communiqué de presse, Richard Corbett, responsable britannique des pays nordiques et nord-américains, a déclaré que les trottinettes étaient le moyen idéal pour lutter contre « la congestion croissante et la diminution de la qualité de l’air » des grandes villes. Corbett a confié au Guardian: «C’est la première étape du processus visant à modifier la réglementation britannique. Et c’est pourquoi, aujourd’hui, c’est une étape clé de l’histoire des transports britanniques: c’est la première fois que nous assistons à un essai au Royaume-Uni sur une trottinette électrique, et nous sommes très fiers d’être le premier à le faire pour aider à repousser les limites. »

Pendant ce temps, Bird a pris des mesures plus confiantes dans d’autres territoires. En août, l’entreprise a annoncé que ses deux-roues se retrouveraient dans les rues de Paris et de Tel-Aviv, pour concurrencer Lime, lancé dans la capitale française et dans d’autres pays européens en décembre dernier. Aux États-Unis, des entreprises de transport bien établies, comme Uber et Lyft, font leurs premiers pas, et le mantra de la «croissance à tout prix» continue de guider les décisions commerciales.

Articles recommandés