fbpx

SpaceX révèle l’identité du premier touriste qui voyagera autour de la Lune

Par

le

SpaceX a révélé lundi l’identité du mystérieux passager qui effectuera le premier vol privé autour de la Lune, accompagné par huit artistes.

La dernière fois que l’humanité a posé le pied sur la surface lunaire, Richard Nixon était toujours président et Pink Floyd était encore en train d’enregistrer leur album séminal sur son côté obscur. Et bien que les projets touristiques de SpaceX n’impliquent pas de se poser sur notre voisin céleste le plus proche, la compagnie espère mettre Yusaku Maezawa, le fondateur milliardaire du site de mode en ligne japonais Zozotown, au plus près de l’astre, une première depuis des décennies.

Lors d’une conférence de presse à son siège de Hawthorne en Californie, lundi, le PDG de SpaceX, Elon Musk, a déclaré à l’assemblée qu’il voulait que l’humanité «devienne une civilisation multi-planète le plus tôt possible» et il espère « rendre les gens enthousiastes pour l’avenir ».

« Depuis que je suis enfant, j’adore la Lune », a déclaré Maezawa. « Le simple fait de regarder la Lune a nourri mon imagination; elle est toujours présente et continue d’inspirer l’humanité. C’est pourquoi je ne laisse pas passer cette opportunité de vois la lune de près. « 

Musk a également fourni des détails sur ce qui se passera lors de son prochain voyage. D’une part, il s’avère que Maezawa ne voyagera pas seul. Lorsque le Big Falcon Rocket (BFR) sera lancé en 2023, Maezawa effectuera une expédition de 5 jours avec 6 à 8 artistes, qui seront aussi bien des architectes et musiciens que des créateurs de mode, sélectionnés dans le monde entier.

Maezawa a également profité de l’occasion pour lancer son projet Dear Moon (@DearMoonProject), qu’il espère pouvoir « inspirer le rêveur qui est en nous ». On ne sait pas encore combien Maezawa a dépesé pour avoir l’honneur d’être le premier client privé de SpaceX, bien qu’il ait révélé qu’il avait déjà versé un acompte important et qu’il paierait les vols des artistes en plus des siens.

Musk a révélé de nouvelles spécifications sur le vaisseau spatial BFR dans lequel Maezawa se rendra. À l’origine, SpaceX avait prévu d’utiliser ses fusées Falcon Heavy pour faire envoyer une capsule de l’équipage Dragon vers la lune et en revenir. Cependant, la société a depuis opté pour utiliser son nouveau BFR, qui, par coïncidence, est en cours de construction au port de Los Angeles.

Le Big Falcon Ship (BFS), qui chevauche la BFR de 118 mètres de long, est conçu pour contenir jusqu’à 100 personnes et 1100 mètres cubes de cargaison. Toutefois, lors du voyage de Maezawa, il ne transportera qu’un équipage minimaliste pour gagner de la place pour de la nourriture, de l’eau et des pièces supplémentaires. Les détails techniques tels que le maintien de la vie, la navigation et les mesures de sécurité n’ont pas réellement été abordés au cours de la conférence de presse.

Avec une recharge de carburant à partir d’un navire-citerne orbital, le BFR devrait être en mesure d’approvisionner 100 tonnes d’approvisionnements jusqu’à la surface de Mars grâce à son réseau de 31 moteurs Raptor et à leurs 5 400 tonnes combinées de poussée.

La BFR devrait être prête pour des essais au sol en 2019. Selon Musk, le premier vol BFR à destination de Mars aura lieu dès 2022, tandis que les vols en équipage devraient commencer deux ans plus tard. « Je suis impatient », a plaisanté Musk. « Je suis super excité à ce sujet. C’est incroyable. »

Articles recommandés