fbpx

La Chine cesse d’approuver de nouveaux jeux vidéo pour le moment

Par

le

L’agence de réglementation chinoise chargée de la vérification des jeux étrangers a gelé ses examens, bloquant ainsi des dizaines de titres sur le plus grand marché mondial de jeux vidéo.

La Chine, le plus grand marché du jeu vidéo, n’a approuvé aucun nouveau titre depuis au moins quatre mois en raison des récents changements gouvernementaux du président Xi Jinping (consolidation des pouvoirs).

Bien que la Chine soit connue pour sa censure des médias, ce gel des licences de jeux va encore plus loin. Des sources inconnues ont déclaré à Bloomberg que les officiels étaient préoccupés par la nudité et la violence dans ces jeux, et que cela avait un impact sur les jeux sur toutes les plateformes: console, en ligne et même mobile.

L’Administration nationale de la radio et de la télévision (l’agence qui octroie les licences de jeu) et le Ministère de la culture et du tourisme (l’agence qui établit les procédures d’enregistrement des jeux) régissent l’approbation des jeux et tous deux restreignent le processus après avoir eux-mêmes subit des changements structurels.

Les entreprises de toutes tailles, du géant chinois du jeu vidéo Tencent aux nouveaux éditeurs, sont toutes touchées par cette interdiction. Tencent vient de subir une baisse de ses bénéfices (la première après une décennie de croissance continue) et les petites entreprises ne peuvent pas se faire connaître.

« Nous ne pensons pas que le règlement aura un impact sur le secteur sur le long terme », a déclaré Shawn Yang, directeur exécutif de la société de conseil en investissement basée à Hong Kong, Blue Lotus, sur Bloomberg Television. « L’ensemble de l’industrie du jeu en ligne en Chine connaît des problèmes, non seulement à cause de la réglementation, mais aussi parce que les joueurs chinois deviennent plus matures et sélectifs. »

Les jeux vidéo en Chine ont également été critiqués pour avoir communiqué des idéaux non socialistes (en contradiction avec le mantra répété du président du « Socialisme aux caractéristiques de la Chine »). L’avenir des jeux vidéo en Chine reste donc incertain.

Le jeu le plus populaire de l’année, Fortnite, n’est même pas accessible en ligne pour le moment, et d’autres, comme Monster Hunter, sont en proie à la controverse.

Articles recommandés