fbpx

Momo, le challenge terrifiant qui circule sur WhatsApp

Par

le

Un nouveau challenge se propage sur WhatsApp. Une créature cauchemardesque appelée Momo met au défi les utilisateurs et menace de les « faire disparaître de la surface de la terre sans laisser de traces ».

Si vous recevez un message d’une femme défigurée sur l’application Whatsapp, il est préférable de ne pas lui répondre. Car la créature, semblable à celles qu’on voit dans les films d’horreurs, cherche à terrifier les utilisateurs avec un jeu et les menace de les « faire disparaître de la surface de la terre sans laisser de traces » s’ils n’y participent pas.

La conversation débute tranquillement par une simple présentation « Salut, je suis Momo ». Mais le ton change rapidement quand la créature dit « Je sais absolument tout de vous », en écrivant vos coordonnées personnelles telles que votre nom, prénom, numéro de téléphone, adresse et date de naissance, etc. « Voulez-vous continuer à jouer avec moi ? », ajoute-t-elle. A partir de la, un jeu macabre avec des défis et instructions qui font froid dans le dos débute.

« Ceux qui parlent avec cette « Momo » découvrent vite qu’elle est un peu dérangée dans sa tête et qu’elle partage des photos de personnes disparues ou mortes » explique Asheraw, un internaute, sur Twitter. De quoi faire peur aux personnes qui reçoivent ces messages. D’autant plus que la conversation débute au milieu de la nuit.

Si on ignore d’où le challenge vient, des plaisantins auraient décidé d’importer Momo en Europe. Les messages semblent principalement cibler des adolescents ou des enfants, un public facilement influençable.

Rappelons que les challenges sur les réseaux sociaux sont loin d’être sans conséquence. Par le passé, des défis comme le Blue Whale Challenge ont causé la mort de plusieurs enfants à cause des défis imposés.

Pour le moment, on sait simplement que le visage de la créature ne vient pas tout droit des enfers. En effet, il s’agit d’une sculpture réalisée par l’artiste Midori Hayashi et exposée à la Gallery Vanilla de Tokyo en novembre 2017.

Articles recommandés