Business

Spotify annonce 75 millions d’abonnés payants mais perd toujours de l’argent

Par

le

Spotify a publié ses premiers résultats financiers depuis son introduction en bourse, en bourse il y a quelques semaine, et a fait un bilan de son nombre d’abonnés.

Vous l’avez manqué si vous avez cligné des yeux, mais Spotify a fait son introduction en bourse il y a quelques semaines et, à son tour, le service de streaming a publié mercredi ses résultats financiers pour le trimestre de mars. Spotify a enregistré un chiffre d’affaires de 1,36 milliard de dollars, soit une solide augmentation d’environ 26% d’une année sur l’autre. Pourtant, ce nombre est légèrement inférieur aux attentes de Wall Street. Les recettes mises à part, la société a enregistré une perte d’environ 49 millions de dollars pour le trimestre.

Dans la foulée du rapport sur les résultats de la société, les actions de Spotify ont chuté de près de 10% après les heures de négociation. La bonne nouvelle, cependant, est que la base d’abonnés de Spotify continue d’impressionner, même si la société suédoise est confrontée à une concurrence accrue de la part d’Apple.

Selon Spotify, la société comptait 170 millions d’utilisateurs actifs à la fin mars. De ce sous-ensemble, 75 millions d’abonnés payants, ce qui représente une augmentation de 45% d’une année sur l’autre. La dernière fois que Spotify a divulgué des chiffres sur les abonnements, il a révélé que sa base d’utilisateurs actifs totalisait 159 millions d’utilisateurs, dont 71 millions payants. Il est intéressant de noter que le nombre cumulé d’abonnés payants sur Spotify augmente plus rapidement que le nombre cumulé d’utilisateurs actifs.

En ce qui concerne la concurrence de Spotify, Apple Music compte actuellement plus de 40 millions d’abonnés payants. Alors que le suédois profite toujours d’une avance considérable sur l’américain, certains pensent qu’Apple Music pourrait surpasser bientôt Spotify, car le service de streaming d’Apple semble se développer plus rapidement.

Cependant, le PDG de Spotify, Daniel Ek, ne sent pas menacé.

“Nous ne voyons aucune sorte d’impact significatif de la concurrence”
, a déclaré Ek lors d’une conférence téléphonique sur les résultats. “En fait, lorsque nous regardons cela, nous ne voyons pas ce marché comme destiné à être dominé par un seul acteur. Nous pensons que plusieurs services continueront à exister sur ce marché, qui est en croissance. Nous nous attachons simplement à faire croître ce marché.”

Quoi qu’il en soit, Spotify reste confiant pour l’avenir. Il y a quelques semaines, la société a déclaré qu’elle pourrait compter jusqu’à 208 millions d’utilisateurs actifs et jusqu’à 96 millions d’abonnés payants d’ici la fin de 2018.

Articles recommandés