Business

Apple travaillerait avec Volkswagen sur des voitures autonomes

Par

le

Apple aurait signé un accord avec le constructeur automobile allemand Volkswagen pour développer des voitures autonomes pour ses employés, rapporte le New York Times.

Le projet de voiture sans chauffeur autrefois ambitieux d’Apple se précise. Le New York Times rapporte que les négociations de l’entreprise avec les constructeurs automobiles allemands, notamment BMW et Mercedes, pour développer une voiture électrique autonome ont échoué, après que les deux entreprises ont refusé de laisser Apple contrôler le design du véhicule et les données. Cependant, Apple aurait signé un accord avec Volkswagen pour transformer les camionnettes T6 Transporter existantes en navettes autonomes pour les employés d’Apple, indique le rapport.

Nous savons depuis l’année dernière que la division automobile d’Apple, baptisée Projet Titan et précédemment destinée à la fabrication du hardware et des logiciels pour un nouveau véhicule autonome, avait changé de direction pour se concentrer à court terme sur un service de navette connu sous le nom de PAIL, pour Palo Alto to Infinite Loop. (Infinite Loop est le nom de la rue où se trouvait le campus principal de l’entreprise, avant l’inauguration de l’Apple Park en forme de vaisseau spatial l’an dernier.) Nous savons maintenant que Volkswagen est la compagnie qui fournit les véhicules à Apple.

Toutefois, le rapport du New York Times dit que toute l’équipe d’Apple semble être utilisée pour faire décoller ce service de navette, et qu’il n’y a aucun plan concret pour ce qui vient après. Cela suggère que les ambitions d’Apple avec le Projet Titan ont été encore plus sévèrement diminuées. Le quotidien américain rapporte que des centaines de personnes ont quitté la division au cours des dernières années depuis que cette dernière a été étendue à plus de 1.000 employés.

Malgré cela, les prototypes de voitures autonomes d’Apple peuvent être aperçus en train de circuler autour de Palo Alto. La société dispose également de véhicules plus autonomes : la société commande une flotte de SUV Lexus RX450h à des fins de test, enregistrée auprès du ministère des Transports de la Californie. Il est donc peut-être trop tôt pour compter sur Apple dans le domaine de la conduite autonome, surtout quand on sait si peu de choses de ses projets futurs. En août dernier, le PDG Tim Cook a suggéré que le travail de son entreprise dans les systèmes autonomes pourrait être utilisé « de diverses manières » et « dans de nombreux domaines », suggérant qu’Apple pourrait avoir des projets ambitieux sur le marché de la robotique ou via d’autres applications.

Articles recommandés