Sciences

La Nasa va lancer un nouveau télescope spatial chargé de trouver des exoplanètes aujourd’hui

Par

le

Dans la nuit de lundi à mardi, SpaceX va mettre en orbite le nouveau télescope spatial de la Nasa, Tess, chargé de trouver des exoplanètes.

A 18h32 en Floride, soit 00h32 mardi, en France, SpaceX va mettre en orbite le nouveau télescope spatial de la Nasa, Tess. La Nasa utilisera son nouveau satellite Tess pour surveiller 200 000 étoiles parmi les plus proches de la galaxie. Le satellite est équipé de quatre caméras grand angle capables de détecter tout changement qui pourrait survenir en ce qui concerne la luminosité des étoiles observées.

Sara Seager, a déclaré à CNet que le nouveau satellite de l’agence sera parfait pour découvrir la prochaine exoplanète à étudier: « Tess va principalement fournir le catalogue, comme l’annuaire téléphonique, si vous voulez, de toutes les meilleures planètes, pour le suivi, regarder leurs atmosphères et pour en savoir plus à leur sujet. « 

Tess ne sera pas seul sur cet objectif. Il est prévu de localiser plus de planètes jusqu’au lancement officiel du télescope spatial James Webb en 2020, qui a déjà connu deux retards. En combinant leur utilisation, les scientifiques de la Nasa pourront découvrir beaucoup plus de nouveaux mondes et les explorer pour voir s’ils sont en mesure d’accueillir une forme de vie extraterrestre ou pas.

Les scientifiques espèrent que le satellite pourra localiser d’autres planètes, en particulier celles qui ressemblent à la Terre, appelées super-Terres. La planète doit avoir une surface rocheuse, contenir au moins une géante gazeuse comme Jupiter pour la protéger des astéroïdes et être situéd dans la zone habitable de son étoile. Cela signifie que l’étoile sera capable de le réchauffer suffisamment pour maintenir l’eau liquide. Seager croit que le satellite sera plus que capable de découvrir de tels mondes.

«Pour moi, TESS représente la toute première opportunité de vraiment, vraiment faire des progrès dans ce domaine d’essayer de trouver des signes de vie dans d’autres mondes. Il a vraiment une chance de trouver une planète rocheuse qui est à la bonne distance de son étoile, la bonne température pour avoir la vie à sa surface. Tess trouvera un grand nombre de planètes comme ça. « 

Paul Hertz de la Nasa explique les efforts futurs du satellite Transiting Exoplanet Survey Satellite légèrement différents. Il a ajouté que Tess devrait révéler une plus grande variété de planètes.

« Nous avons appris de Kepler qu’il y a plus de planètes que d’étoiles dans notre ciel, et maintenant Tess ouvrira nos yeux sur la variété de planètes autour de certaines des étoiles les plus proches. Tess va dévoiler un filet plus large que jamais pour les mondes énigmatiques. « 

« Je suis impatient de voir le lancement de Tess et de participer à la prochaine étape de l’exploration humaine de nouveaux mondes », a déclaré à CNet Lisa Kaltenegger, professeur à l’université de Cornell et membre de l’équipe scientifique de Tess. « En levant les yeux la nuit, nous serons capables de pointer des étoiles brillantes dans le ciel et de dire: » Là-bas, il y a une étoile qui accueille une autre Vénus, Mars, ou peut-être même une autre Terre. « 

Mise à jour du 17 avril :
Le lancement du télescope TESS a été reporté à mercredi. SpaceX a décidé d’annuler le lancement deux heures avant le début de celui-ci, afin de vérifier les systèmes de navigation de sa fusée.

Articles recommandés