France

Un morceau de fusée SpaceX s’est-t-il écrasé en Bretagne ?

Par

le

Deux habitants de la petite île bretonne de Quéménès ont découvert un objet étrange sur la côte, qu’ils soupçonnent d’être le cône de nez d’une fusée SpaceX.

Sur la petite île bretonne de Quéménès, Amélie Goossens et Etienne Menguy sont les seuls habitants de l’île, située dans l’archipel de Molène au large du Finistère, et qui ne mesure que 1,6 km de long et 400 de large.

Après avoir vu des débris sur la plage, le couple a utilisé un tracteur pour traîner l’objet en carbone de forme inhabituelle vers l’intérieur des terres, pensant qu’il pourrait être un objet perdu par un navire passant non loin de là. La demi-sphère a un diamètre de 2,5 m et une hauteur de 1,30 m.

Au lieu de cela, un rapide coup d’oeil a révélé une plaque portant le logo «SpaceX» et quelques lettres indiquant «cône de nez».

SpaceX est la compagnie du milliardaire américain Elon Musk, qui envoie des fusées dans l’espace vers la Station spatiale internationale. Après le décollage, les fusées perdent une partie de leur structure, y compris le cône du nez qui retombe sur Terre et finit dans l’océan.

“On s’est dit que c’était peut-être une pièce d’un bateau de course ou un élément d’engin aérien. Et en grattant un petit peu, on a trouvé une plaque sur laquelle il y avait le logo de l’entreprise SpaceX. On a réalisé que c’était spatial. Elle a dû passer un petit bout de temps dans l’eau”, explique Amélie Goossens.

Les utilisateurs d’Internet sur le forum Reddit ont soupçonné que la pièce pourrait provenir de la mission SpaceX CRS-13, lancée le 15 décembre 2017, mais la société elle-même n’a pour l’instant pas répondu aux demandes de confirmation.

Le couple Mme Goossens et M. Menguy sont originaires de Plérin (Côtes-d’Armor). Ils ont signé un bail de neuf ans et un accord en janvier dernier pour conserver les lieux, qui sont détenus par le conservatoire du littoral.

De formation agricole, le duo cultive désormais des légumes, s’occupe des poulets et des moutons et veille à ce que les systèmes tels que les panneaux solaires et le système de filtration de l’eau de l’île fonctionnent bien. Ils prévoient également d’ouvrir des chambres d’hôtes en été.

Articles recommandés