Monde

Un chinois repéré et arrêté dans un concert grâce à la reconnaissance faciale

Par

le

Un chinois a été arrêté après qu’un système de reconnaissance faciale utilisant une IA a alerté les autorités sur sa présence dans une foule de 60 000 personnes assistant à un concert de musique pop.

Un Chinois recherché par la police pour “crimes économiques” a été arrêté lors d’un concert de musique en Chine après qu’un système de reconnaissance faciale utilisant une IA l’ait repéré à l’intérieur du lieu.

L’homme assistait à un concert du chanteur hongkongais Jacky Cheung, dans la province de Nanchang, dans le Jiangxi, lorsque des caméras de sécurité l’ont reconnu. Selon le South China Morning Post, l’homme, identifié seulement par le nom de famille Ao, a été choqué lorsque la police l’a approché. Ao avait parcouru 90 km avec son épouse pour assister au concert, disant aux autorités qu’il se sentait en sécurité dans la foule, estimée à plus de 50 000, et qu’il ne serait jamais parti s’il pensait qu’il y avait une chance qu’il soit identifié. “Ao était soupçonné d’être impliqué dans un crime économique et a été inscrit sur un système national en ligne”, a déclaré le policier Li Jin. “Il était très choqué quand nous l’avons attrapé.”

Ce n’est pas la première fois que la technologie de reconnaissance faciale capture des criminels lors d’événements publics dans le pays. L’année dernière, 25 individus recherchés ont été arrêtés lors d’un festival de la bière lorsque les caméras aux entrées ont signalé les visages des sujets. La police de Zhengzhou teste également des lunettes avec une reconnaissance faciale intégrée dans certaines gares, et affirme qu’elle a déjà aidé à capturer sept suspects recherchés dans des affaires majeures, ainsi que 26 personnes voyageant sous de fausses identités. La technologie est également utilisée de manière plus anodine, comme payer pour les commandes dans un KFC à Hangzhou.

La Chine a accéléré les technologies de suivi ces dernières années, devenant un état de surveillance technologique en plein essor. Selon une estimation, le pays disposera de plus de 600 millions de caméras de vidéosurveillance d’ici 2020 et le pays instaure un système de “crédit social” à partir du mois de mai qui empêchera les citoyens ayant un mauvais « crédit social » de voyager à bord d’un avion ou d’un train.

Articles recommandés