Facebook

Facebook étend les informations locales à d’autres pays

Par

le

Facebook a déclaré qu’il a commencé à mettre l’accent sur les informations locales dans le fil d’actualité des utilisateurs à travers le monde.

Au mois de janvier, Facebook a déclaré vouloir commencer à mettre l’accent sur les informations locales dans le fil d’actualité des utilisateurs. Jusqu’ici, cela était réservé aux américains mais l’option a été étendu à d’autres pays et langues.

Il s’agit d’un effort pour essayer de promouvoir moins de contenu auprès des éditeurs internationaux et prioriser le contenu d’éditeurs locaux plus pertinents. Facebook a déployé le changement pour répondre aux critiques des utilisateurs et des médias que la plateforme devenait trop politique et que les agents du gouvernement russe avaient tenté d’interférer avec l’élection présidentielle américaine de 2016 via le site. En janvier dernier, Mark Zuckerberg, chef de la direction, a commenté le changement en disant que «les nouvelles locales nous aident à comprendre les problèmes qui comptent dans nos collectivités et qui affectent nos vies”

Facebook a écrit aujourd’hui dans un communiqué: “Nous continuerons à donner la priorité aux nouvelles de qualité dans le fil d’actualité”, soulignant que les éditeurs locaux qui couvrent les villes voisines bénéficieront le plus de ce changement. Le changement survient à un moment où Facebook a été critiqué pour avoir mal utilisé les données des utilisateurs dans le scandale de Cambridge Analytica. De plus, les données collectées et utilisées par Cambridge Analytica ont révélé que l’application Android de Facebook était en mesure de récolter une grande quantité de données d’appels et de messages texte de la part des utilisateurs sans leur expliquer explicitement connaissance.

Mettre l’accent sur les informations locales semble être le début. En effet, en janvier, le réseau social avait teasé d’autres changements sont à venir. « Ce n’est que le début de nos efforts pour donner la priorité à des informations de haute qualité », a écrit Alex Hardiman, responsable des produits d’information, et Campbell Brown, responsable des partenariats d’information, dans un communiqué. « Tout notre travail pour réduire les fake news, la désinformation, le clickbait, le sensationnalisme et les comptes inauthentiques s’applique toujours. »

Articles recommandés