Insolite

Un homme allume une sphère faite de 42 000 allumettes !

Par

le

Un homme a passé près d’un an à collecter 42 000 allumettes pour créer une sphère géante … avant d’y mettre le feu !

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi ressemblerait une sphère faite d’allumettes allumées ? Moi non plus. Mais maintenant vous n’avez plus à le faire. Un homme a passé près d’un an à collecter 42 000 allumettes pour créer une sphère géante … avant d’y mettre le feu !

Cela a coûté à Ben Ahles environ 500 dollars américains pour acheter tous ces allumettes après qu’il eut eu l’idée.

“Je jouais avec des allumettes et j’ai réalisé qu’elles feraient une sphère si je commençais à les coller ensemble”, a-t-il déclaré à l’Association de la presse.

Tenant compte des différentes tailles de la tête et de la tige de chaque allumette, Ben a calculé combien il en aurait besoin avant de commencer.

Il a débuté par un modèle 3D de la structure, puis il a travaillé à coller les allumettes avec un pistolet à colle chaude, et lentement la courbure du globe a commencé à prendre forme.

Alors que le nombre d’allumettes augmentait, Ben a déclaré que son sentiment d ‘“excitation et d’optimisme” et d’ “euphorie” laissait la place à “une bonne compréhension du temps, de l’énergie et des allumettes qui allaient entrer dans cette sphère”. Il a pris l’habitude d’aligner les allumettes avec leurs têtes dans une direction et de les coller sur le globe sept à la fois.

Il a décrit l’arrivée au milieu du globe comme “un moment déprimant”. Comme le trou au sommet a commencé à se fermer, il a dit qu’il était plus difficile de placer les allumettes correctement.

“Il faut aussi noter que je faisais tout ce travail dans un magasin de métal, donc c’était très amusant d’éviter les étincelles”, a-t-il dit.

Il a gardé toutes les boîtes d’allumettes pour calculer combien il en avait utilisé, et à la fin il s’est rendu compte que son estimation initiale était largement écartée. En effet, il s’attendait à utiliser environ 62 000 allumettes, soit 20 000 de plus.

Et après avoir planché sur le projet tous les soirs et week-ends pour un peu moins d’un an, il a finalement réussi à le terminer. Puis, après quelques années avec la boule de feu potentielle qui traînait, Ben a finalement décidé d’y mettre le feu.

Il a fallu quelques tentatives pour l’allumer, mais une fois qu’il l’a fait, il était impossible de faire machine arrière.

Fait amusant, même après avoir brûlé, la sphère creuse est restée intacte.