Facebook

Facebook veut mettre en avant les informations locales

Par

le

Facebook a déclaré lundi qu’il va commencer à mettre l’accent sur les informations locales dans le fil d’actualité des utilisateurs.

Lundi, Facebook a indiqué que les utilisateurs verront davantage d’informations provenant de sources locales “afin que vous puissiez voir les sujets qui ont un impact direct sur vous et votre communauté et découvrir ce qui se passe dans votre région.”

Dans un article publié sur Facebook, le fondateur et PDG Mark Zuckerberg, dont le projet d’auto-amélioration de 2018 est de «réparer Facebook», affirme que les utilisateurs ont demandé à voir plus de nouvelles locales sur la plateforme. «Les nouvelles locales nous aident à comprendre les problèmes qui comptent dans nos communautés et affectent nos vies», écrit-il. “La recherche suggère que la lecture des nouvelles locales est directement liée à l’engagement civique.”

Ce que cela signifie en pratique, dit-il, c’est que si vous suivez un éditeur local ou si quelqu’un partage une information locale, elle apparaîtra plus haut dans votre fil d’actualité. La mise à jour sera d’abord déployée aux États-Unis, avant de l’étendre à d’autres pays plus tard dans l’année.

La société affirme que les petits points de vente pourraient bénéficier le plus de ce changement, étant donné que leur public est susceptible d’être plus concentré dans un seul endroit.

La compagnie a laissé entendre que ces changements étaient annoncés la semaine dernière à propos de sources d’informations fiables, mais ces annonces ont peut-être apporter plus de questions que de réponses: Globalement, verrons-nous moins d’informations qu’aujourd’hui ? Qui finira par compter comme une source “de confiance” ? Qu’est-ce que cela signifiera finalement pour les éditeurs ? Qu’est-ce que Facebook essaie d’être ?

De plus, il semble que d’autres changements sont à venir. “Ce n’est que le début de nos efforts pour donner la priorité à des informations de haute qualité”, a écrit Alex Hardiman, responsable des produits d’information, et Campbell Brown, responsable des partenariats d’information, dans un communiqué. “Tout notre travail pour réduire les fake news, la désinformation, le clickbait, le sensationnalisme et les comptes inauthentiques s’applique toujours.”

Articles recommandés