Business

Le chinois Oppo va entrer dans le marché du smartphone au Japon et en Europe

Par

le

Lors d’un événement organisé par Qualcomm en Chine, le PDG d’Oppo, Tony Chen, a révélé que sa société va entrer dans le marché du smartphone au Japon et en Europe.

Oppo compte franchir sa prochaine étape en matière d’expansion, en se lançant sur le marché européen et japonais. Ceci est basé sur les mots tenus par le PDG de la société, Tony Chen, lors d’un événement organisé par Qualcomm en Chine hier. Chen a profité de l’occasion pour expliquer que la société avait l’intention d’entrer rapidement sur les deux marchés avec la suggestion qu’Oppo considère l’entrée dans les marchés développés comme n’étant pas si différente de l’approche adoptée avec les marchés en développement jusqu’à présent. Malgré ce discours, aucune information détaillée n’a été fournie sur le moment exact où une expansion européenne se produira ni avec quels appareils.

Ce qui est clair, c’est qu’Oppo est devenue une force assez dominante sur le marché domestique chinois. Au point que l’expansion de ses opérations vers des marchés comme l’Europe est perçue par certains analystes comme plus une nécessité qu’un luxe. Par exemple, un récent rapport de TrendForce a justement repris sur ce point, suggérant que le marché chinois est en train de se saturer rapidement et que des sociétés comme Oppo et Vivo devront bientôt s’étendre dans de nouvelles régions pour maintenir un niveau de croissance similaire à ce qu’elles ont vécu ces dernières années. Par conséquent, les commentaires d’hier, bien que peu révélateurs, ajoutent du poids aux prédictions faites et mettent en évidence comment les entreprises percevant actuellement les plus gros niveaux de ventes sur le marché mobile chinois commencent à rencontrer un plafond. Par conséquent, il est probable qu’Oppo n’est pas le seul fabricant regardant actuellement l’Europe et d’autres marchés similaires comme partie intégrante de leur croissance future.

En ce qui concerne l’événement en général, il s’agissait de la «Qualcomm China Tech Day 2018» où Qualcomm cherchait à expliquer certains des accords et partenariats à venir en Chine. Par exemple, Qualcomm a non seulement confirmé qu’Oppo (ainsi que Lenovo, Vivo et Xiaomi) se sont engagés conjointement à investir 2 milliards de dollars dans les composants RF Front End (RFFE) de Qualcomm, mais a également annoncé une nouvelle initiative baptisée Pioneer 5G avec Oppo, Vivo, Xiaomi, Wingtech, et ZTE, qui aura pour but d’alimenter l’adoption de la 5G grâce à l’introduction de nouveaux “dispositifs de niveau supérieur 5G”.

Articles recommandés