Business

Tidal pourrait mettre la clé sous la porte d’ici six mois

Par

le

Le service de musique en streaming sans perte Tidal pourrait mettre la clé sous la porte d’ici six mois, à cause de pertes cumulées d’environ 44 millions de dollars l’année dernière.

Selon le journal norvégien Dagens Næringsliv, Tidal fait face à des problèmes de croissance en terme d’argent et d’utilisateurs. Après avoir perdu environ 44 millions de dollars avant impôts en 2016, Tidal dispose maintenant de suffisamment d’argent pour survivre six mois. Cela malgré le rachat par Sprint d’une participation de 33% dans le service de streaming de Jay-Z en janvier. L’accord de 200 millions de dollars, qui comprend un fonds de 75 millions de dollars pour le contenu exclusif, aurait dû fournir à Tidal un «fonds de fonctionnement suffisant pour les 12 à 18 prochains mois», a déclaré Juan Perez, partenaire commercial de Jay Z.

“Nous avons connu des événements négatifs sur Tidal depuis sa création et nous n’avons rien fait d’autre que de faire croître l’entreprise chaque année”, a déclaré un porte-parole de Tidal au site Engadget.

La déclaration ressemble à un coup porté à l’article publié par le journal norvégien contestant les informations communiquées par Jay-Z sur le nombre d’abonnés de Tidal quelques jours avant l’investissement de Sprint. En septembre 2015, Jay-Z a tweeté que Tidal avait franchi la barre du million d’abonnés à son service, mais le journal a déclaré que les paiements internes aux maisons de disques ont révélé qu’il était en réalité plus proche des 350 000. Environ six mois plus tard, il a affirmé avoir atteint la barre des 3 millions de membres, alors que le nombre était de 850 000. Pendant ce temps, Tidal avait diffusé en interne un chiffre de 1,2 million d’abonnés. Depuis lors, la société a gardé le silence sur le nombre précis d’utilisateurs.

Même en le jugeant par les chiffres annoncés par l’entreprise, le service de musique en streaming reste toujours derrière ses rivaux Spotify (qui a annoncé plus de 60 millions d’abonnés en juillet) et Apple Music (30 millions en septembre).

Articles recommandés