fbpx

Apple lance des machines de réparation d’écran pour iPhone

Par

le

Apple prévoit de lancer des machines pour les magasins tiers leur permettant de réparer les écrans fissurés sur les iPhone.

L’un des points faibles de l’iPhone, comme à peu près n’importe quel autre smartphone, est l’écran. Tout ce qu’il faut, c’est une chute sur une surface dure pour l’endommager. Obtenir un écran de remplacement est assez simple, mais si vous vous dirigez vers un magasin Apple, vous pourriez avoir à patienter.

Tout cela est sur le point de changer, car Apple prévoit d’installer des Horizon Machines, des réparateurs d’écran officiels, dans environ 400 centres de réparation tiers dans le monde entier. Ce changement signifie que les magasins tiers pourront maintenant réparer des écrans d’iPhone sans annuler les garanties.

Récemment, la société a permis à Reuters de photographier la machine de réparation, un dispositif qui était jusqu’à présent tenu à l’abri des regards, à l’arrière des boutiques de la firme. Reuters en a profité pour expliquer le processus de réparation : « Une fois que le nouvel écran est monté, l’iPhone va dans l’Horizon Machine, ce qui permet au logiciel d’Apple de communiquer avec le nouveau matériel. Au cours des 10 à 12 minutes suivantes, la machine parle au système d’exploitation du téléphone pour coupler le capteur d’empreinte digitale au cerveau du téléphone « .

« Alors que la procédure est en cours, un doigt mécanique appuie sur l’écran à plusieurs endroits pour tester la surface tactile. La machine ajoute également l’affichage et le logiciel pour correspondre aux couleurs précises et à l’étalonnage de l’original ».

Apple a piloté le déploiement des machines l’année dernière, et il y en a déjà certaines installées dans des centres de réparation tiers. Au cours des prochains mois, les Horizon Machines seront positionnées dans 200 des 4.800 fournisseurs de services agréés. Les premiers réparateurs agréés à recevoir ce type de machine seraient ceux des pays où Apple ne dispose pas de réparateurs officiels, ce qui est le cas par exemple en Colombie ou en Norvège. À la fin de l’année 2017, l’objectif est d’augmenter ce nombre à 400.


Articles recommandés