fbpx

48 millions d’utilisateurs sur Twitter ne sont pas des humains, selon une étude

Par

le

Une nouvelle étude a révélé que plus de 48 millions d’utilisateurs de Twitter, environ 15 pour cent de sa base d’utilisateurs totale, sont en fait des robots.

Une nouvelle étude rapporte que plus de 48 millions d’utilisateurs de Twitter, soit environ 15% de la base d’utilisateurs du site, sont en fait des robots, ce qui signifie qu’il y a de fortes chances pour que différents intéractions qu’un utilisateur reçoit, comme les retweets ou les favoris, ne soient même pas le résultat d’une action humaine.

L’étude vient de l’Université de Californie du Sud et de l’Université d’Indiana, et leurs conclusions pourraient faire ressortir un point douloureux pour Twitter. À l’heure actuelle, la plateforme a déjà du mal à augmenter considérablement le nombre de ses utilisateurs face à la concurrence croissante venant de sites comme que Facebook, Snapchat, et d’autres.

Les chercheurs ont pris en compte plus d’une centaine de fonctionnalités pour déterminer si un compte Twitter est en fait un bot, explique CNBC. Ils ont notamment utilisé les interactions, le contenu d’un tweet et les intervalles entre chaque publication. Grâce à cet ensemble de critères, les chercheurs ont pu estimer que 9 à 15% des utilisateurs actifs de Twitter sont des bots.

En se basant sur l’estimation la plus haute, ce pourcentage s’élève à près de 48 millions de comptes sur les 319 millions d’utilisateurs actifs quotidiens de Twitter. Les chiffres de l’étude sont supérieurs à ceux du réseau social. Le mois dernier, le service de microblogging a estimé que 8,5 pour cent de tous les comptes actifs n’étaient pas utilisés par des humains.

Précisons que tous les robots de Twitter ne sont pas comptes dédiés au spam. Un porte-parole de la compagnie a déclaré que de nombreux bots sont réellement bénéfiques, comme ceux qui avertiront automatiquement les gens sur les catastrophes naturelles, ou ceux qui sont liés au service à la clientèle. D’ailleurs, l’étude de l’USC le reconnaît même, citant que certains bots sont utiles pour diffuser des informations importantes.

Mais alors que cela semble être un soulagement, de nombreux bots n’ont pas cette vocation et imitent le comportement humain pour favoriser un soutien politique voir même servir la propagande terroriste.

Twitter offre actuellement un certain nombre de façons pour lutter contre les comptes frauduleux et le harcèlement sur sa plateforme. Le site continue d’ajouter de nouvelles options et l’une d’entre elles, dévoilée au début du mois, est la possibilité de masquer automatiquement les notifications venant des comptes «oeufs».

Articles recommandés