fbpx

Cozmo, un petit robot qui ressemble à un personnage de chez Pixar

Par

le

Mieux connu pour ses voitures télécommandés, la société Anki se lance dans un nouveau marché avec son dernier produit, un petit robot nommé Cozmo.

Lorsque le film d’animation Wall-E est sorti en 2008, des cinéastes du monde entier attendaient avec impatience de voir l’impact qu’aurait une histoire axée sur l’émotion avec une machine comme un personnage principal. Le film a obtenu des critiques élogieuses, ainsi qu’un succès financier; cependant, il a aussi fait autre chose : il a donné envie à de nombreuses personnes de posséder une machine pourvue d’émotions humaines – ou tout au moins, imitant les émotions humaines.

Huit ans plus tard, le fabricant de jouets Anki a lancé lundi un robot miniature pour les enfants nommé Cozmo, qui est susceptible de remplir ce même désir, au moins en partie, si pas tout à fait. Le robot Cozmo, qui prend vie avec un simple geste sur son appareil Android ou iOS, émule les humains à tel point qu’il ronfle pendant le sommeil et secoue la tête de colère lorsqu’on le soulève.

Le robot miniature, vendu à 179 dollars, tient dans la paume de la main, est livré avec un écran CRT. Son lancement est prévu pour le mois d’octobre aux Etats-Unis, mais les pré-commandes ont déjà commencé à partir de lundi à 159 dollars.

Cozmo peut émuler des centaines d’émotions comme le bonheur, le calme, le courage, la confiance, et l’excitation. Le robot a la capacité de reconnaître et se souvenir d’un utilisateur, et peut aussi s’adapter à ce dernier au fil du temps, grâce au machine learning et la vision par ordinateur. Anki dit le logiciel sophistiqué installé dans Cozmo permet de se démarquer du reste de ses concurrents. Le robot sera content lorsqu’on commencera à jouer avec lui ou si on lui propose un jeu auquel nous n’avons pas joué depuis un certain temps. Cozmo peut aussi initier un jeu si l’enfant est à cours d’idées.

CozmoPhotoresize

Le co-fondateur de l’entreprise et président Hanns Tappeiner a admis qu’il n’y ait pas possible de déterminer comment le robot va réagir dans une situation donnée car il apprend constamment. Cozmo embarque trois blocs de construction interactifs, avec lesquels il peut jouer à différents jeux.

Sur son blog, Anki dit que Cozmo est l’un des robots les plus sophistiqués de la robotique actuelle. De plus, son processeur est deux fois plus puissant que celui des Rover de Curiosity.

La ressemblance entre Cozmo à Wall-E (qui peut être un argument de vente) pourrait être causée en partie par l’implication de l’ancien animateur de chez Pixar Carlos Baena, qui a été embauché l’an dernier par l’entreprise.

Tout comme les petites voitures de course d’Anki, Cozmo sera contrôlé par un appareil Android ou iOS compatible. La société californienne a précisé que pour recharger complètement le robot, 8 à 10 minutes seront nécessaires, pour un total d’environ deux heures d’utilisation. La société prévoit de publier un kit de développement logiciel (SDK) pour permettre aux développeurs de prendre en main les grands principes de l’IA. « Nous allons donner aux gens un accès sans précédent à la robotique avec cela », a déclaré Tappeiner.