fbpx

Le boitier TV Roku débarque en France

Par

le

L’américain Roku, fabricant de boîtiers qui permettent de regarder toutes les vidéos présentes sur Internet sur un téléviseur, se lance en France.

Roku a annoncé l’arrivée de ses boîtiers de streaming en France. La firme américaine existe depuis 2008 et est même devenue un acteur majeur du streaming vidéo. Aujourd’hui, Roku revendique 7 millions de boîtiers activés aux USA, au Canada, au Royaume-Uni, en Irlande et au Mexique. La marque a décidé de poursuivre son expansion avec le lancement de trois de ses appareils dans l’hexagone : le Roku Streaming Stick, le Roku 2 et le Roku 3.

Roku se démarque de ses concurrents grâce à l’interface simple et ergonomique de ses boîtiers mais surtout par le fait qu’aucune offre n’est proposée. En effet, pour rester neutre et mettre à disposition des utilisateurs le plus de chaînes possible, la société n’est affiliée à aucun service de vidéo ou musique à la demande. A la place, les boîtiers permettent d’accéder à plus de 1.500 chaînes de télévision gratuites (françaises ou étrangères), à des services de vidéos comme YouTube, Netflix, Google Play Video, Dailymotion, à des applications et même à des jeux vidéo.

Roku-001

Pour son arrivée en France, la société américaine propose le Roku Streaming Stick, à 55 euros, une clé HDMI Wi-Fi fournie avec une télécommande et une application iOS, Android (et prochainement Windows). Le second boîtier est le Roku 2, qui intègre une prise USB, un port ethernet et une télécommande infrarouge. Le prix annoncé est de 90 euros. Le troisième est le Roku 3, vendu à 120 euros, qui dispose d’une télécommande Bluetooth avec une prise casque.

Les trois modèles seront disponibles dans les magasins Fnac à partir du 26 octobre 2015. Mais avec des prix plus élevés que les box TV fournies par les opérateurs Internet ou même le Chromecast de Google, la société a fort à faire.