fbpx

Greenpeace : YouTube, Netflix sont des cancres

Par

le

La prochaine fois que vous regardez « House of Cards » sur Netflix, pensez à l’impact que vous pourriez avoir sur l’environnement.

Etant donné qu’internet propose de plus en plus de services, il est normal que la consommation d’énergie dans les datacenters augmente. Afin de réduire leur impact sur l’environnement, des sociétés comme Apple, Google et Facebook ont pris d’importantes mesures pour alimenter leurs centres avec des sources d’énergie renouvelables comme l’hydroélectricité, la géothermie et l’énergie solaire.

Mais malgré ces efforts, la croissance des services de vidéo comme Netflix et Youtube rend le passage au vert très difficile pour les entreprises, selon un rapport de Greenpeace publié mardi.

Greenpeace-apple-2015

Amazon, Microsoft, eBay et Oracle font partie des mauvais élèves pointés du doigt dans le rapport. La demande de données a explosé, ce qui engendre une demande tout aussi importante en énergie pour alimenter les centres de données. Le streaming vidéo, qui représente aujourd’hui plus de 60% du trafic internet, devrait atteindre les 76% d’ici 2018, selon le rapport de Greenpeace, citant des données de Cisco.

Sur une note plus positive, Apple a reçu les compliments de l’ONG. La marque à la pomme est la seule société de technologie à se dispenser d’énergie fossile, du nucléaire ou bien encore du gaz naturel pour l’alimentation énergétique de ses serveurs.

Articles recommandés