Une tombe « connectée » dans un cimetière

Par

le

Dans le cimetière de Nueil-sur-Layon, une plaque avec un QR code a été placée sur une tombe, ce qui permet d’avoir des informations sur la défunte.

Depuis quelques années, il est possible d’ajouter un « QR code » sur une pierre tombale. En le scannant, avec une tablette ou un smartphone, il est ainsi possible de lire des informations sur la personne défunte.

Si cette option connaît un certain engouement aux Etats-Unis et au Japon, la demande reste faible en France. Et pourtant, le cimetière de Nueil-sur-Layon, en Maine-et-Loire a accueilli sa première tombe connectée samedi 6 décembre. Le quotidien Ouest France rapporte que Philippe Allio, un habitant d’Angers, a fait appel aux services d’Épitaphe, une jeune société créée en 2013 et basée à Poitiers, pour équiper la pierre tombale de Christine Allio, décédée il y a quatre ans. Le QR code donne accès à des fichiers (textes, photos, vidéos et musiques) sélectionnés par la famille de la défunte. En utilisant le code, les utilisateurs peuvent consulter son profil et interagir. Des proches peuvent ainsi ajouter des commentaires et des photos, qui sont validés par la personne qui a créé le compte.