fbpx

« The Interview » , le film de Seth Rogen ne plait pas à la Corée du Nord

Par

le

Le film de Seth Rogen et Evan Goldberg ne fait pas rire le gouvernement de la Corée du Nord, qui le qualifie comme « un acte de guerre ».

C’est dans un média officiel du pays qu’un porte-parole du ministre des Affaires étrangères nord-coréen a affirmé que la diffusion du film The Interview aux États-Unis serait considérée comme « un acte de guerre« .

Le film raconte l’histoire d’un présentateur télé (interprété par James Franco) qui se rend en Corée du Nord avec son producteur (Seth Rogen) pour interviewer le dictateur Kim Jong-Un, décrit comme un fan du présentateur. Mais en réalité, le duo est en réalité chargé par la CIA d’assassiner le tyran nord-coréen.

Les autorités de Pyongyang, qui ont qualifié les réalisateurs de « gangsters », menacent les Etats-Unis de « représailles impitoyables » si la sortie du film n’est pas annulée. Le film doit sortir en salle à l’automne. « La réalisation et la diffusion d’un film mettant en scène un attentat contre notre leader (…) constituent un acte de terrorisme et un acte de guerre absolument intolérables », a ajouté le porte-parole du ministre des Affaires étrangères.

Comme à son habitude, Seth Rogen a pris le tout avec humour déclarant : « En général, personne n’a jamais voulu me tuer pour un de mes films avant d’avoir payé plus de 12 dollars pour le voir« .

(Source)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉