fbpx

Microsoft : plainte d’actionnaires à propos de la Surface RT

Par

le

La firme d’avocats Robbins Geller Rudman & Dowd a déposé une plainte en recours collectif (class action) contre Microsoft

auprès d’un tribunal du Massachussetts au motif de déclarations trompeuses sur les ventes de sa tablette Surface RT. La plainte a pour origine des clients ayant acheté des actions Microsoft entre le 18 avril et le 18 juillet 2013.

La firme de Redmond est accusée d’avoir produit des déclarations « matériellement fausses et trompeuses » à propos des ventes de sa tablette Surface RT lors de la présentation de ses résultats du trimestre clos le 31 mars. Microsoft a imputé l’échec de la Surface RT en dévalorisant ses stocks à hauteur de 900 millions de dollars. Quelque temps plus tard, Steve Ballmer a lui-même reconnu des difficultés et admis que les ventes étaient décevantes. Autant d’arguments que ne manqueront pas d’exploiter les avocats en charge de la class action en cours.

 

ZDNet


Articles recommandés