fbpx

Des étudiants détournent un yacht de 80 millions de dollars

Par

le

Une équipe de chercheurs de l’Université d’Austin au Texas a fait face à un défi unique cet été

: utiliser de faux signaux GPS pour forcer un yacht de 65 mètres de long à changer de direction. Ce qui fait peur était dans leur réussite.

L’équipe de l’École d’ingénierie de l’université Cockrell a développé un dispositif d’usurpation GPS sur mesure qui « crée de faux signaux GPS civils afin de prendre le contrôle des récepteurs GPS d’un navire. » L’université a dit que l’idée derrière ce projet était de déterminer la difficulté de mener une telle attaque en mer et la possibilité de détecter la menace.

La vidéo ci-dessous montre comment l’attaque a lieu.

En Juin, l’équipe a effectué l’expérience avec un yacht privé de 80 millions de dollars naviguant dans les eaux internationales au large de la côte sud de l’Italie. Un étudiant « attaquant » commandait le dispositif d’usurpation et a envoyé de faibles signaux GPS civils vers les antennes GPS du navire. Les signaux d’usurpation ont augmenté au point qu’ils étaient plus forts que les signaux satellites normaux du navire. De cette façon, le « pirate » pouvait prendre le contrôle du système de navigation du navire à distance.

L’équipe de recherche a pris le contrôle du navire sans alarme et a changé son cours, révélant les vulnérabilités du système.

« Le navire tournait et nous pouvions le sentir, mais l’équipage ne voyait seulement une ligne droite», a déclaré Todd Humphreys, professeur adjoint à l’École d’ingénierie Cockrell, dans un communiqué.

Il est tout de même bon de savoir qu’il s’agissait simplement d’une expérience, l’équipage du yacht était au courant de l’opération.

Mais cela a révélé les failles potentiels dans ce type de navire.

«Cette expérience est applicable à d’autres véhicules semi-autonomes, tels que les avions, qui sont maintenant exploités, en partie, par des systèmes de pilotage automatique», a déclaré Humphreys. « Nous devons réfléchir et voir ce que nous pouvons faire pour résoudre cette menace rapidement. »

Maintenant que les chercheurs ont découvert cette vulnérabilité, les technologues peuvent travailler pour trouver des solutions pour corriger cette faille de sécurité.

Articles recommandés