fbpx

Créer ses jeux vidéo sans coder

Par

le

Vous voulez faire des jeux vidéo? Super! D’abord, apprenez juste à coder, puis préparez-vous à beaucoup de travail acharné.

Ou peut-être pas. Pixel Press veut laisser n’importe qui créer ses propres niveaux de jeux vidéo avec juste un crayon, du papier millimétré, et un iPad ou iPhone.

Les joueurs peuvent concevoir leur niveau à la main, en créant des pièges ou obstacles qu’ils désirent surmonter pour atteindre leur objectif. Pixel Press utilise la reconnaissance de caractères exclusifs pour permettre à la caméra de l’iPad de ramasser les esquisses et les convertir en éléments graphiques dans le niveau. Ensuite, le créateur doit tester le niveau, le raffiner et ajouter des couches pour le faire ressembler à un jeu terminé.

Le créateur de Pixel Press, Robin Rath, dit que le jeu a été en partie inspiré par son enfance. Lui et ses amis aimait les jeux comme Super Mario et Metroid, qui présentait de longues étendues de niveaux de plates-formes où des compétences étaient nécessaires pour les traverser.

« Nous avions l’habitude de dessiner tous ces niveaux sur un morceau de papier« , dit Rath.

Maintenant que Rath a un enfant, ses pensées se tournèrent vers le partage de cette expérience de création de niveau avec tout le monde. Il affirme qu’une partie de l’objectif de Pixel Press est d’enseigner aux enfants plusieurs choses, y compris la conception de jeux, et pourquoi pas être une passerelle vers un intérêt pour ce domaine.

« Cela peut enseigner la patience, le travail d’équipe, les techniques de dessin, et peut-être des compétences techniques en informatique, selon ce que vous désirez faire. L’idée d’introduire les jeunes au codage me plaisait, car en temps normal, ils peuvent penser que c’est difficile de démarrer » dit Rath.

Pixel-Press-2

 

Une fois que les créateurs terminent leur niveau, ils pourront les partager avec la communauté Pixel Press, où chacun pourra tenter de battre le score de l’autre mais aussi de donner des retours sur la réalisation. Rath dit que ce concept fut en partie inspiré par le jeu Minecraft.

«Ce que j’aime à propos de Minecraft, c’est que c’est un jeu où l’on partage beaucoup, les gens passent des heures et des heures à construire quelque chose, et puis ils veulent partager leurs créations avec leurs amis. Vous obtenez une expérience enrichissante parce que vous avez des commentaires et vous apprenez avec tout le monde,» a-t-il dit.

Pixel Press n’est qu’un prototype pour le moment. Rath et son équipe ont lancé une campagne Kickstarter pour récolter 100,000 $. Une des principales choses sur laquelle il se concentre en ce moment est la précision du moteur de reconnaissance d’objets du jeu afin qu’il puisse s’adapter aux dessins les plus simples.

 

Articles recommandés