fbpx

Pretty Simple cartonne avec son jeu Facebook Criminal Case

Par

le

En trois mois seulement, Pretty Simple est parvenue grâce au jeu social Criminal Case à se hisser dans le top 10 des développeurs de jeux sur Facebook.

Criminal Case est un jeu social d’enquête, qui a connu un succès incroyable sur Facebook ces 3 derniers mois. Chaque joueuse incarne une étoile montante de la police scientifique de Grimsborough, et est chargée d’enquêter sur de sombres affaires d’homicide. Immergé dans cet univers noir, proche d’une série policière, les joueuses (car oui le jeu a un très grand nombre de joueuses) recherchent des indices au sein de scènes de crime, analysent leurs découvertes, et font avancer leurs enquêtes jusqu’à démasquer les coupables.

criminal-case

Plus de 3 millions de joueuses s’y connectent ainsi quotidiennement, et la communauté continue à augmenter. Initialement sorti en anglais, Criminal Case est désormais disponible en français, allemand, et espagnol (3 nouvelles langues arriveront au mois d’Avril).

Grâce à Criminal Case, la start-up française a été propulsée dans le top 10 des développeurs de jeux sur Facebook cette année. Le jeu est gratuit, mais les utilisatrices ont la possibilité de payer certaines sommes pour résoudre des enquêtes plus rapidement. «Un modèle efficace», affirme le co-fondateur de la start-up. «On projette, pour ce jeu-là seulement, des revenus à huit chiffres en 2013», poursuit Corentin Raux, un des créateurs de Pretty Simple.

Des versions iOS et Android à venir

Leurs projets cette année? Améliorer un maximum le jeu. Puis «on commence aussi à travailler sur des versions mobiles», iOS pour commencer, puis Android, explique Corentin Raux. Nouveaux développeurs, graphistes et web designers… La start-up souhaite par ailleurs s’agrandir, pour passer de quarante à soixante salariés prochainement.

Articles recommandés