Le service d’abonnement de 2,99€ de Twitter révélé, avec une option pour annuler un tweet

Par

le

Twitter va proposer un abonnement à 2,99€/mois avec de nouvelles fonctionnalités, comme le fait de pouvoir annuler ses tweets.

Un bouton Annuler le Tweet est l’une de ces fonctionnalités que les utilisateurs de Twitter demandent depuis des années. Il semble maintenant que leurs prières pourraient bientôt être exaucées, mais il ne sera disponible que pour ceux qui s’abonnent au nouveau service de l’entreprise à 2,99€ par mois, Twitter Blue.

La très prolifique Jane Manchun Wong, qui a découvert de nombreuses fonctionnalités dans les applications avant leur annonce, a révélé Twitter Blue. On dit que cela coûte 2,99 $ par mois, bien que Wong pense qu’il y aura des niveaux plus chers qui offriront des fonctionnalités supplémentaires.

L’un des principaux avantages de l’abonnement sera la suppression des annonces des flux des utilisateurs. Twitter a pratiquement révélé ces plans lors de l’acquisition de Scroll, un service d’abonnement à 5 $ par mois qui supprime les publicités des sites d’actualités participants. « Nous prévoyons d’inclure Scroll dans le cadre d’une offre d’abonnement à venir que nous explorons actuellement », a écrit la société.

Une fonction d’annulation de Tweet est quelque chose que de nombreux utilisateurs apprécieront. Wong a révélé que Twitter travaillait sur la fonctionnalité en mars. Il permet de rappeler les publications dans un délai défini, similaire aux options Annuler l’envoi / le rappel dans Gmail et Outlook.

Ceux qui sont prêts à payer un supplément pour les niveaux supérieurs de Twitter Blue bénéficieront d’autres avantages, notamment des collections, qui peuvent enregistrer vos tweets préférés au même endroit afin qu’ils puissent être consultés plus tard, en s’appuyant sur la fonctionnalité de signets actuelle de l’entreprise.

Il semble que Twitter prépare une option d’abonnement depuis un certain temps. Avant d’acquérir Scroll, Twitter a acheté Revue, un service de messagerie qui permet aux rédacteurs de publier des newsletters. Et nous avons appris en février qu’il envisageait un service payant pour augmenter ses revenus. Il reste à voir exactement combien de personnes s’inscrivent, mais le prix est suffisamment bas pour attirer pas mal d’abonnés.


Articles recommandés