Des chercheurs ont créé un tatouage lumineux à base d’OLED

Par

le

Des scientifiques britanniques et italiens ont créé un tatouage lumineux basé sur la technologie OLED.

La technologie OLED s’est intégrée dans des appareils de tous les jours tels que les smartphones et les téléviseurs, et elle pourrait aboutir à quelque chose de moins conventionnel: les tatouages. Son utilisation pourrait aller au-delà de l’art corporel lumineux, avec des applications potentielles dans les domaines de la médecine, du sport et même de la réduction du gaspillage alimentaire.

Ces tatouages ​​intelligents OLED ne sont pas insérés dans la couche de derme de la peau à l’aide d’une aiguille, contrairement aux tatouages traditionnels. Au lieu de cela, ils sont appliqués de la même manière que les tatouages ​​temporaires, en les tamponnant avec de l’eau avant d’être enlevés avec du savon.

Une équipe de l’University College de Londres (UCL) et l’Instituto Italiano di Tecnologia (IIT) est à l’origine des tatouages. Ils utilisent un polymère électroluminescent de 76 nanomètres d’épaisseur en utilisant une technique appelée spin coating, dans laquelle le polymère est appliqué sur un substrat qui est filé à grande vitesse, produisant une couche extrêmement fine et uniforme.

Le polymère électroluminescent, qui émet de la lumière lorsqu’il est soumis à un champ électrique, est placé entre une paire d’électrodes protégées par une couche isolante et appliqué sur du papier de tatouage commercial. Le tatouage appliqué ne mesure que 2,3 micromètres d’épaisseur, soit environ un tiers de la longueur d’un seul globule rouge.

«Les OLED tatouables dont nous avons fait la démonstration pour la première fois peuvent être fabriqués à l’échelle voulue et à très bas prix», a déclaré dans un communiqué de l’UCL le professeur Franco Cacialli, auteur principal de l’étude, laquelle a été publiée dans la revue Advanced Electronic Materials. « Ils peuvent être combinés avec d’autres formes d’électronique de tatouage pour une très large gamme d’utilisations possibles. Celles-ci pourraient être pour la mode – par exemple, fournir des tatouages lumineux et des ongles émettant de la lumière. »

Les tatouages ont d’autres utilisations que d’avoir l’air cool. «Dans le sport, ils pourraient être combinés avec un capteur de transpiration pour signaler la déshydratation. Dans les soins de santé, ils pourraient émettre de la lumière en cas de changement de l’état d’un patient, ou, si le tatouage était tourné dans l’autre sens dans la peau, ils pourraient potentiellement être combiné avec des thérapies sensibles à la lumière pour cibler les cellules cancéreuses, par exemple. « 

L’équipe a expérimenté la fixation des tatouages sur du verre, du plastique et même des fruits. Cela pourrait leur permettre d’être connecté à l’emballage alimentaire, indiquant quand le contenu a dépassé sa date d’expiration.

Dans leur forme actuelle, les capteurs des tatouages se dégradent rapidement une fois exposés à l’air, mais les chercheurs travaillent sur ce problème, ainsi que sur la façon d’intégrer une minuscule alimentation.