fbpx

TikTok se retire de Hong Kong en raison d’une nouvelle loi sur la sécurité

Par

le

A cause de la récente loi sur la sécurité nationale imposée par la Chine, l’application TikTok se retire de Hong Kong.

TikTok dit qu’il cessera de proposer son application de vidéo sociale à Hong Kong après que la région aura adopté une nouvelle loi sur la sécurité nationale accordant des pouvoirs étendus au gouvernement chinois. « À la lumière des événements récents, nous avons décidé d’arrêter les opérations de l’application TikTok à Hong Kong », a déclaré un porte-parole à Axios.

Les sociétés mondiales de technologie opérant à Hong Kong se sont dites préoccupées par le fait que la nouvelle loi pourrait les forcer à se conformer aux normes de censure draconiennes de la Chine et à envoyer éventuellement des données sur le continent. Google, Facebook et Twitter ont déjà cessé de traiter les demandes de données utilisateur du gouvernement de Hong Kong.

TikTok appartient à ByteDance, une importante société Internet chinoise. Mais il a eu du mal à différencier l’application occidentale de son parent et Douyin, la version chinoise de la plateforme. Alors que TikTok soutient depuis longtemps qu’il ne partage jamais de données avec le gouvernement chinois, la nouvelle loi de Hong Kong aurait probablement miné le dossier de l’entreprise si elle avait continué à opérer dans la région.

TikTok continue de faire l’objet d’un examen minutieux aux États-Unis et au-delà. Hier soir, le secrétaire d’État Mike Pompeo a déclaré à la Fox que le gouvernement «envisageait certainement» d’interdire TikTok et diverses autres applications de réseaux sociaux chinois. TikTok a également été interdit en Inde la semaine dernière aux côtés de dizaines d’autres applications chinoises au milieu de tensions accrues entre les pays.

De leurs côtés, Facebook, Google et Twitter ont eux confirmé lundi qu’ils ne répondaient plus aux demandes d’informations sur leurs utilisateurs émanant du gouvernement et des autorités de Hongkong, par respect pour la liberté d’expression.


Articles recommandés