Facebook perd 16 places sur la liste des meilleurs entreprises où travailler

Par

le

A cause de ses différents déboires, Facebook perd 16 places sur la liste des meilleurs entreprises où il ferait bon de travailler.

Il fut un temps où Google et Facebook étaient considérés comme deux des endroits les plus souhaitables où travailler, mais cette réputation est en baisse. Dans la liste de Glassdoor des «meilleurs lieux de travail», le réseau social est tombé de 16 places au 23e rang, tandis que Google n’a pas réussi à se classer parmi les 10 premiers. Les deux sociétés se sont classées premières les années précédentes.

Dans la liste 2020, les trois premières places ont été occupées par la société de logiciels de cloud computing HubSpot, la société de conseil en gestion Bain & Company et DocuSign, qui permet aux organisations de gérer les accords électroniques.

Ce fut une lourde chute pour Facebook. Après avoir été en tête de liste en 2018, le scandale de Cambridge Analytica l’a vu tomber au septième rang un an plus tard. Maintenant, après encore 12 mois remplis de controverses, le géant des médias sociaux est tombé à 23. Il convient de noter, cependant, que Facebook a toujours une note de 4,4 sur 5, mieux que de nombreuses autres entreprises. «Aucun jour ne se ressemble et je peux m’attaquer à des problèmes difficiles entourés des meilleurs et des plus brillants esprits», a déclaré un employé.

Alors que les choses n’ont pas été aussi mauvaises pour Google, le vainqueur de 2015, qui a passé les huit années précédentes dans le top 10, est désormais à la 11 eme place. Mais c’est toujours beaucoup mieux qu’Apple, qui est la 84e. Quant à Amazon, une entreprise réputée pour ses conditions de travail et sa culture, elle n’a même pas réussi à figurer sur la liste.

Microsoft est l’une des grandes entreprises de technologie à voir une amélioration dans les derniers classements, avec une hausse de 13 places au 21e rang. «J’adore la culture et les gens d’ici. Nous apprenons toujours et avons une attitude positive », a écrit un travailleur.

Les classements sont basés sur les évaluations des employés et prennent en compte huit facteurs, y compris la rémunération, les avantages sociaux, la culture et la haute direction. Pour faire la liste, une entreprise doit avoir au moins 1 000 employés et recevoir au moins 75 notes dans toutes les catégories.


Articles recommandés