fbpx

BMW renonce à ajouter un abonnement annuel pour Apple CarPlay

Par

le

BMW a décidé de ne pas facturer aux nouveaux propriétaires de ses voitures un abonnement annuel pour utiliser Apple CarPlay.

Selon 9to5Mac, BMW a finalement renoncé à sa décision controversée de facturer une redevance annuelle pour l’utilisation de l’Apple CarPlay dans ses véhicules. Depuis 2016, le constructeur allemand a demandé à ses propriétaires de payer un supplément pour utiliser CarPlay: une option unique à 300 euros, puis des frais de 80 € par an. Maintenant, il semble que BMW a vu l’erreur de son chemin.

C’était une décision douteuse dès le départ, étant donné qu’aucun constructeur automobile ne fait payer ses clients pour l’utilisation de CarPlay. Un porte-parole de BMW a indiqué que le changement s’appliquerait aux clients basés aux États-Unis et au Royaume-Uni. Quiconque possède des véhicules des années modèles 2019 ou 2020 et les abonnés actuels à BMW-Apple CarPlay n’auront bientôt plus à payer pour un abonnement mensuel ou annuel, a déclaré le porte-parole. Toutefois, ce processus peut prendre plusieurs semaines pour les comptes existants.

« BMW cherche toujours à satisfaire les besoins de ses clients et ce changement de politique vise à leur offrir une meilleure expérience de la propriété », a déclaré le porte-parole.

9to5Mac, citant le site Web britannique Autocar, indique que BMW offrira désormais CarPlay gratuitement aux seuls clients utilisant des véhicules équipés du dernier système d’information multimédia du constructeur, ConnectedDrive.

Apple affirme qu’il n’exige pas de frais d’utilisation de CarPlay pour les constructeurs automobiles, mais que l’intégration de ce dernier au système d’infotainment pour la voiture entraîne des coûts. La grande majorité des constructeurs automobiles propose CarPlay en tant que système gratuit.

Les constructeurs automobiles tentent de maintenir Apple et Google à bout de bras pendant des années, convaincus de pouvoir développer une technologie embarquée comparable à celle du secteur de la téléphonie mobile pour sa convivialité et ses fonctionnalités. Nous constatons à présent que les constructeurs automobiles jettent l’éponge et admettent que leurs clients préfèrent l’interface de leur téléphone à celle de leur voiture.


Articles recommandés