fbpx

Toshiba a développé un outil capable de détecter 13 types de cancers depuis une goutte de sang

Par

le

Le conglomérat multinational japonais Toshiba a inventé un outil capable de diagnostiquer plusieurs types de cancer à partir d’une seule goutte de sang en quelques heures.

Le géant japonais de la technologie Toshiba a annoncé qu’il avait mis au point une nouvelle technologie de dépistage du cancer capable de détecter 13 types de cancer à partir d’une seule goutte de sang en deux heures avec des résultats précis à 99%. Cela fait beaucoup d’affirmations dans une déclaration, mais s’il est prouvé que telle est la vérité, cette technologie révolutionnera le dépistage précoce du cancer tel que nous le connaissons. La société a fait cette annonce lundi.

Toshiba a travaillé avec des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre national du cancer et de l’Université de médecine de Tokyo pour mettre au point une nouvelle méthode de détection. La société espère commercialiser cette technologie d’ici plusieurs années et commencera les essais l’année prochaine. Le procédé est particulièrement utile pour détecter les stades précoces des cancers de l’estomac, de la prostate, des ovaires, de l’intestin, du pancréas, du poumon, du foie, de l’œsophage, des voies biliaires, de la vessie et du sein. Il peut également détecter la présence de gliomes et de sarcomes.

La machine ne nécessite qu’une seule goutte de sang et environ deux heures pour obtenir des résultats concluants. Selon les scientifiques qui ont développé le dispositif chez Toshiba, il fonctionne en mesurant la concentration en molécules de microARN libérées par les cellules cancéreuses dans le sang. Toshiba n’est pas la seule entreprise à utiliser cette méthode pour diagnostiquer le cancer, mais sa technologie est la plus rapide et la plus précise à ce jour.

Un seul test sur cette machine, qui utilise une puce et un petit dispositif de détection, devrait coûter environ 20 000 yens japonais, soit environ 165 euros. C’est nettement moins que les méthodes actuelles de diagnostic du cancer et deviendra encore moins cher avec le temps. Ainsi, rendre le diagnostic du cancer accessible à un plus grand nombre de personnes et potentiellement sauver des milliers de vies lors de son entrée en fonction.

Articles recommandés