fbpx

HTC annonce le Vive Cosmos, un casque de VR modulaire à 799 euros

Par

le

Après presque un an de tease, HTC a enfin dévoilé tout le potentiel de son prochain casque PC-VR, le Vive Cosmos.

Sans aucun doute, l’Index récemment lancé par Valve est l’un des meilleurs (sinon le meilleur) casques de réalité virtuelle que l’on puisse acheter à l’heure actuelle. Il offre un meilleur suivi, une plus grande adaptabilité que ses concurrents, un taux de rafraîchissement plus élevé, un casque intégré, et bien plus encore. Compte tenu de tous ces avantages, il a été difficile de s’y mesurer pour les offres de réalité virtuelle existantes d’autres entreprises.

D’autres casques offrent un meilleur rapport qualité-prix dans la plupart des cas (le prix de l’Indice est de 1 079 euros), mais pour ceux qui souhaitent simplement profiter de la meilleure expérience de réalité virtuelle possible, l’appareil de Valve est le choix évident. Néanmoins, que se passe-t-il si vous voulez une expérience assez haut de gamme mais que vous n’êtes pas à l’aise de dépenser autant d’argent? Et si le Vive original n’était tout simplement pas votre tasse de thé et que le prix demandé pour le Vive Pro (800 euros) est encore trop cher pour votre portefeuille ?

C’est là que la dernière annonce de HTC entre en jeu. Hier, la société a levé le voile sur son dernier casque VR: le Vive Cosmos. Le Cosmos coûte 799 euros et présente un design amélioré et un ensemble de fonctionnalités supérieur au Vive standard. Pour commencer, le Cosmos offre une résolution d’objectif combinée bien plus nette de 2880x1700p (avec un taux de rafraîchissement de 90 Hz), ce qui, selon HTC, représente une « augmentation de 88% » par rapport à la résolution de 2160x1200p du Vive.

Le Cosmos comprend également un design avec une partie frontale relevable, ce qui signifie que vous n’aurez pas à tout enlever à chaque fois que quelqu’un ou quelque chose requiert votre attention. En termes de capteurs, le Cosmos ne nécessite aucun équipement supplémentaire grâce à sa technologie de suivi « inside-out » autonome. Dans la plupart des cas, cette technologie est un peu moins précise que les systèmes basés sur des capteurs extérieurs, mais la liberté de mouvement est appréciable.

HTC affirme que l’un des principaux avantages du Cosmos par rapport aux autres appareils Vive (et à la concurrence) est son design modulaire. À l’avenir, HTC publiera un certain nombre de modules officiels que les utilisateurs pourront utiliser pour divers usages.

Par exemple, vous pourrez remplacer le bloc d’affichage par défaut par un panneau utilisant un suivi à l’intérieur et à l’extérieur (ce qui vous donnera une meilleure précision de suivi). Vous pouvez également connecter un adaptateur sans fil sur le haut pour « supprimer les cordons ». HTC dit que ce n’est « que le début » et que d’autres mods arriveront dans le futur.

Laissons de côté les futurs ajouts potentiels et revenons à ce que le Cosmos offrira lors du lancement,à savoir les contrôleurs. Comme d’habitude, le Cosmos sera livré avec deux d’entre eux, et ils ont quelques caractéristiques uniques.

Tout d’abord, ils logeront un anneau lumineux circulaire sophistiqué qui se courbe au-dessus du contrôleur principal. HTC promet que ce n’est pas juste pour faire joli, mais que cela contribuera à assurer un suivi précis pour les deux contrôleurs. Deuxièmement, les appareils seront les premiers contrôleurs Vive à inclure des joysticks intégrés « de précision ».

Le Cosmos sera en vente à partir du 3 octobre en Europe, pour 799 euros. Pour toute précommande du casque, 12 mois d’abonnement à Viveport Infinity sont offerts.

Articles recommandés