fbpx

Un exosuit qui facilite la marche et la course grâce à l’intelligence artificielle

Par

le

Une équipe de l’Université d’Harvard travaille sur un exosuit souple et léger qui pourrait accroître les performances physiques.

Les exosuits mécaniques sont une technologie relativement nouvelle. En tant que tels, ils ont tendance à être lourds et volumineux. Mais que diriez vous si vous pouviez mettre un exosuit qui n’est rien de plus qu’un short et un petit sac à dos ?

Des ingénieurs de l’Université d’Harvard et de l’Université du Nebraska ont mis au point un exosuit ultra-portable pouvant assister le porteur tout en marchant et en courant. L’intelligence artificielle permet d’adapter l’actionneur à la démarche de l’utilisateur. Peu importe qui porte l’appareil, les algorithmes détermineront les ajustements appropriés.

Pesant à peine 5 kg, l’appareil travaille avec les muscles fessiers du porteur pour augmenter le couple délivré par l’articulation de la hanche. Selon la marche ou la course de la personne, les microprocesseurs intégrés ajustent correctement l’assistance afin de prendre en compte les mouvements musculaires précis requis pour l’une ou l’autre activité.

Selon le document de l’équipe publié dans Science, des tests précoces de l’exosuit réduisaient le taux métabolique du porteur de 9% pendant la marche et de 4% lors de la course. Un prototype antérieure offrait une réduction de 17,4% de la dépense métabolique, mais ne pouvait que faciliter la marche.

L’école d’ingénierie et de sciences appliquées d’Harvard note que le dispositif a un potentiel de réhabilitation certain. Cependant, les chercheurs espèrent le voir appliqué dans d’autres domaines, tels que le travail industriel ou même des activités de loisirs, telles que les sentiers de randonnée en montagne.

« Il est très satisfaisant de voir à quel point notre approche a évolué », a déclaré Conor Walsh, professeur d’ingénierie et fondateur du Biodesign Lab d’Harvard. « Nous sommes ravis de continuer à l’appliquer à toute une gamme d’applications, notamment pour aider les personnes souffrant de troubles de la marche, les travailleurs de l’industrie menacés de blessures effectuant des tâches physiquement pénibles ou les guerriers de week-end de loisirs. »

Malgré le potentiel commercial, les chercheurs n’ont pas mentionné de plans de commercialisation autres que les applications possibles.

Articles recommandés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Pour ne rien rater de l’actualité High Tech, Geek & Insolite, suivez-nous sur Facebook et Twitter 😉